L'Épopée de l'ombre

Le rêve de tout fan, entrer comme héros dans l'univers de The Legend of Zelda.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Combats

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Maitre Pacha
N°4
avatar

Nombre de messages : 103
Age : 28
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 3
Vie:
525/525  (525/525)
Rubis verts: 1295

MessageSujet: Re: Combats   Jeu 1 Fév - 15:58

La reconstruction de ma boulangerie, avançait bien, d'autant plus que tous les habitants y mettaient du leurs. Un jour, pendent que j'apportait une corde (ça peut toujours servir, la preuve plus bas). Je reçut une flèche dans l'épaule [-0,5; 3,5/4]. Un Condor des îles portait un Bokoblin archer avec quand même un sabre dans le dos. Le Bokoblin s'apprêtait à me tirer une deuxième flèche que j'esquivait. Je saisit les deux flèches et les accrochais à mon boomerang avec la corde. Je le lançait alors sur le condor qui était parti pour un nouvel assaut. Je le touchais à l'aile et il tombait dans un atterrissage en catastrophe. Je prit le reste de la corde et m'en fit un lasso. Je le fit tourner autour de ma tête et attrapais le condor des îles par la gorge. Je m'en servis alors pour bousculer le Bokoblin qui venait de troquer son arc pour son sabre et s'avançait vers moi. Il tomba en arrière et j'en profita pour lui jeter une bombe le blessant à la jambe. Il se relevait quand même et dans une acrobatie assez spéciale me porta un coup de sabre au moment ou je ne m'y attendait pas [-0,5; 3/4]. Lâchant la corde, je ripostait d'un coup d'épée qu'il para. Je fit un salto arrière pour m'éloigner et lui envoya mon boomerang. Je le sonna et en profitait pour lui mettre un chassé. Il tomba à terre et je m'apprêtait à l'achever quand je me prit à nouveau une flèche dans l'épaule [-0,5; 2,5/4]. Il n'était pas venu seul et ça se compliquait, un autre Bokoblin arrivé lui aussi porté par un condor des îles. Je saisit mes deux épées, la situation était critique... Tout en gardant mon attention sur le Bokoblin volant, Je parait tout les coups du Bokoblin et esquivait les flèches de l'autre tout en attendent le moment propice puis je feintais une perte d'équilibre, le Bokoblin essaya d'en profiter mais se prit une flèche dans le dos de la part de l'autre Bokoblin. J'en profitait pour lui entrer mes deux épées, une dans le cœur, une dans le ventre. Je courut vers le condor à moitié mort, l'acheva en lui coupant la tète, récupéra ma corde et en refit un lasso. Je me mit en face du Condor des îles et lui accrocha la corde autour du cou au prix d'une flèche dans le bras gauche. Le condor essayant de me faire lâcher la corde effectuait des prouesses aériennes. Le Bokoblin trop effrayé pour continuer arrêta de décocher des flèches. Je me hissait pendent ce temps petit à petit en haut de la corde. Le Bokoblin prit peur et lâcha le condor. Récupérant son arc il continuait à essayer de me tuer pendent que le condor s'affolait en tout sens. Arrivait à sa hauteur, oubliant l'atterrissage, je lui coupait les deux ailes. Pendent que le condor perdait de l'altitude, je coupa ma corde pour qu'elle ne soit plus accrochée à son cou et lança à l'un des villageois occupé à réparer le toit de ma boulangerie qui la rattrapa [ouf]. Je sautait du condor, et amortit le choc contre le mur de la boulangerie en pliant les jambes au moment de l'impact. Le Bokoblin lâcha son arc pour son sabre. Le dernier duel commençait. Je lui mit un coup qu'il para, je profitait d'occuper sa main droite pour lui en mettre un autre horizontal avec ma deuxième épée qu'il esquiva. Je lui lançait mon boomerang qu'il esquiva aussi et m'approchant de lui tenta de le couper en trois. Il para mes deux épées, j'essayait de le balayer mais il sauta. Je jeta une épée sur lui qu'il esquivait mais profita de son mouvement d'esquive pour le désarmer. Il me mit alors un coup de pies dans la main me faisant lâcher ma deuxième épée. Le combat allait se terminer à main nue, je le plaqua et le fit tomber. Je m'allongeait sur lui mais il réussit à rouler, retournant la situation à son avantage. Je me débattit et lui mit un coup de poing dans la tète, il fût sonné un court instant mais suffisamment long pour que je récupère une de mes épées en tendant la main et que je lui coupe la tête. [Résultat du duel : -2,25; 0,25/4].

/!\ Cette scène peut choquer la sensibilité des plus jeunes.

Epuisé mais content, je déplumait le condor sans ailes avec la tète à moitié encastré dans le sol, le ficela avec la corde -qui de toute façon était bonne à jeter-, le jeta dans une rivière et le laissa se noyer.

Exp : 220 (60 X 2 + 50 X 2)
Rubis : 400 (100 X 4)
Bonus de butin : Aucun



C'est long,c'est beau,c'est accepté!:p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zelda-adventure.forumactif.com
Murdin
Goron anorexique [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 50
Age : 28
Date d'inscription : 20/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 4
Vie:
650/650  (650/650)
Rubis verts: 2120

MessageSujet: Re: Combats   Sam 3 Fév - 21:56

Le village continuait à se développer, mais je n'avais pas le temps de m'y installer confortablement, tant que je n'étais pas certain de m'être débarassé de toutes les menaces potentielles. A partir de l'endroit où j'avais battu le Molblin quelques jours plus tôt, j'avais poursuivi ma route ; depuis plus d'une heure que je marchais, je n'avais pas rencontré un seul monstre. Loin de me rassurer, cela raviva mes craintes au sujet d'un groupe organisé d'ennemis : tribu Molblin ou, pire, armée de morts-vivants. Le plus optimiste de ces soupçons n'allait pas tarder à se trouver confirmer.

En effet, je n'ai pas tardé à me retrouver de nouveau face à face avec un nouvel adversaire porcin. Et je ne pus encore une fois profiter de l'effet de surprise. Le Molblin poussa un hurlement, ou plutôt un grognement surpuissant qui fit vibrer l'atmosphère, puis me chargea. Ma première confontation avec la charge sauvage de ces créatures avait eu au moins pour mérite de m'apprendre à ne pas confronter la solidité de mes articulations à la brutalité d'un Molblin, et je fis une roulade maladroite sur le côté, à la façon des Hyliens. J'avais esquivé la charge, mais je mis tant de temps à me redresser que je ne pus pas profiter de l'occasion pour percer sa défense, et il bloqua ma contre-attaque avec le bois de sa lance en manquant de me désarmer. Le Molblin tenta une attaque, que je parai sans difficulté avec mon bouclier ; cependant, son attaque était dosée de façon à ne pas briser sa propre défense, et je n'essayai même pas de riposter. Une deuxième, troisième attaque ; puis, à la quatrième attaque, je parvins à me décaler suffisament et à donner un coup de bouclier sur sa lance. Mon ennemi déstabilisé, je parvins à entailler profondément son bras gauche. Mais, de rage, le Molblin exécuta une violente attaque circulaire ; le bois de sa lance me percuta avec une force inouie et m'envoya valser comme un simple Hylien ou un misérable Sheikah [-1/2 ; 3,5/4,25]. Aveuglé par la rage, l'homme-porc se jeta sur moi, tenant sa lance très près de la pointe, et, en voulant visiblement me percer la poitrine, enfonca l'acier dans mon ventre [-1 1/2 (eh oui !) ; 2/4,25]. Je hurlais de douleur ; mais tandis que le Molblin s'apprêtait à me porter un nouveau coup, je parvins à lui infliger un coup de poing dans la tête. Mon ennemi fut sonné, et je parvins à me relever. Ma blessure me faisait atrocement mal, et je titubais à moitié. Je me saisis avec mes deux mains du bout du manche de la lance du Molblin et tirai de toutes mes forces. Le monstre était certes plus fort que moi, et ma blessure était grave ; mais j'étais debout et lui vautré et, surtout, il ne pouvait plus se servir de son bras gauche. Peu à peu, sa prise recula, jusqu'à ce qu'il s'entaille lui-même sa main droite sur la pointe de la lance. A terre, désarmé, totalement vulnérable, n'ayant plus aucune main utilisable, il ne me restait plus qu'à concentrer mes dernières forces et à lui planter sa propre lance dans le ventre. Il laissa échapper un ultime grognement de douleur, que j'interrompis en l'égorgeant.

Mais je ne pus me réjouir de cette victoire : j'ignorais le niveau de gravité de ma blessure, qui saignait à flots sans que je sache à quel point mes intestins étaient touchés. Je n'en aurais de toute façon pas eu le temps, car je vis deux nouveaux Molblins courir en ma direction. Je fuis aussi vite que me le permettait mon état actuel. Sachant que je ne pourrais pas les distancer, je sus que seul la ruse pourrait me sortir de cette situation désastreuse. A un tournant, je couvris la vieille épée courte que je gardais toujours sur moi de mon propre sang, puis je la lancai vers l'entrée d'une grotte, bien à vue de mes ennemis, tandis que je poursuivais ma fuite le long du littoral. Je ne me suis pas retourné, mais le fait que je sois parvenu à revenir vivant au village m'a confirmé que mon petit stratagème avait marché. J'étais cependant exténué, et ma douleur s'était encore accentuée ; j'avais dû perdre beaucoup de sang [-1 ; 1/4,5]. Si je réussis à m'en sortir, je devrais rester alité au moins plusieurs jours... Et pendant ce temps là, je ne pourrai ni protéger le village, ni surveiller les Molblins...


Monstre : 1 Molblin
Expérience : 100
Rubis : 150
Butin : Aucun

T'es raciste sale Goron, Accepté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livink

avatar

Nombre de messages : 86
Age : 23
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 7
Vie:
575/575  (575/575)
Rubis verts: 1200

MessageSujet: Re: Combats   Sam 3 Fév - 22:16

Je marchai tranquillement sur mon île quant des habitant me dire qu’un affreuse bête rodait dans le coin surtout la nuit devant la boulangerie j’attendis la nuit puis me camoufla un bokoblin arriva et essaya d’entrer dans la boulangerie je dégaina mon épée e lui donna un coup dans le bra il saigna du bra et sortit son épée il me donna un coup que j’esquiva et lui donna un autre coups d’épée dans la jambe il me lança son épée qui m’effleura je perdit ¼ de vie puis lui lança mon boomerang e lui donna un coup d’épée sur l’autre jambe paf et le donna un coup d’épée que je ne remarque point puis je le tua. Mais le bokoblin na s’avoua pas vaincu il se jeta sur moi et me donna un claque moins 1/2 de vie je lui donna un coup d’épée mais il me pourchassa je courue pour lui échapper puis il me lança une pierre que j’esquiva et lui en lança une et lui donna un coup d’épée
Paf il tomba en arrière et il fit un final flash digne de végéta ( non ça conte pas ) et lui lança une autre pierre sur la tête il se fâcha et me poursuivi je lui donna coup de bouclier et un tacle puis enfonça mon épée dans son bras droit je prit une noix de coco et lui la lança dans le ventre il l’attrapa et shoota dedans la noix atterrit sur ma tête je réveilla dans une cabane je sauta sur la table lança une pierre sur un vase un passage s’avéra passable je fit le chemin et me retrouva sur la plage je le vis lui donna un coup d’épée dans le bras gauche il prit mon bras et me lança sur le sable je perdit ¼ de vie et lui lança du sable dans le yeux il cria et me donna des coup de poing
Que je para je le poussa et fonça vers lui et lui coupa la tête il fut ainsi mort et je retourna au village pour me reposer.


Exp : 60
Rubis : 100
Bonus de butin : Aucun
Vie perdu 1 coeur

J'accepte, essaye de continuer à en faire de mieux en mieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clad
Invité



MessageSujet: Re: Combats   Sam 3 Fév - 22:38

Un jour,j'étais dans la boulangerie de ma ville,mais je vis 3 dodongos juniors qui étais entrées. Ils allais plutot vite,il s'approchais rapidement vers moi cote a cote. Arrivés a mon niveau, le 3ème sauta sur moi. Je bloquais son attaque avec mon bouclier quand le deuxième fit une charge que je parra avec l'épée,j'assena un coup d'épée au 1er et j'en profita pour donner un coup d'épée au 3ème qui atterissais. J'ai fais un saut pour atteindre le coté de la ville,je met quelques coup au deuxième et j'enfonce mon épée dans le crane du 3ème qui ne s'étais pas retourner,ce dernier explose!les deux autres dodongos. étaient en train de se retourner,le 1er fait un saut sur moi,je lui assene 3 coup d'épée,avant qu'il n'atterisse,je cache la vue de l'autres avec mon bouclier.Puit j'assene un coup au 1er qui étais en l'air.mais ce drnier fini par m'attaque plusieurs fois a la suite avec l'autres (il me reste 270/300)Je m'énerve,je prend un dodongs junoprs par derrière,je le lance sur l'autres,une fois qu'il revienne sur moi.Je prend une baguette,j'assomme un dodongo juniors avec,je le prend,et hop,je le met dans la trancheuse qui...OUI,bravo,le tranche et ensuite,ces petites particule explose."Hé un dodongo juniors trancher!un!"dit-je en rigolans.
J'achève ensuite le dernier dogongos juniors en le mettans de le four a pain,30Minute aprés,le dodongos juniors étais cramer,et il venais d'exploser en cendre.

Exp
35 x 3 = 105

Rubis
40 x 3 = 120

si ce combat est accepter,j'aurais 205 experience en tous,et je passerais au N°2.

Pour t'encourager on accepte mais tu gagne que l'exp et les rubis de deux dodongos
Revenir en haut Aller en bas
Kirua
N°9
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 27
Date d'inscription : 17/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 3
Vie:
575/575  (575/575)
Rubis verts: 4975

MessageSujet: Re: Combats   Dim 4 Fév - 22:36

Je passais devant le Supermarché de mon village, quand j'ai entendu des cris à l'interieur en effet il y avait 2 Bokoblin en train de piller le Supermarché. J'entrais et lançais une tomate sur la tête d'un des Boko, il se retourna furieux et fonça vers moi. Je sautais au dessus de lui, il s'etala sur l'etalage de tomate, apres ça, il me regarda droit dans les yeux et laissa son épée, et me fit un signe pour se battre au corps-à-corps.
C'était parfait pour moi, il s'avanca en me donnant un coups de poing que j'esquivais rapidement et lui donnais alors un coup dans le bras et lui cassa. Il me mis un coup de tête dans le ventre [400/425], je me relevais et lui mis une balayette (petit balais). Je l'attrapais par son hvetement en tissu et le jettais contre un étalage. Il se releva à moitier mort et marcha vers moi, je me dirigeais vers lui et lui assenais 3 coups de poing ( un dans le sternum, un autre dans le ventre et un dans le menton) il décola du sol et je lui coupais la tête en vol. L'autre mangeait des fruits divers et entendit son confrère crier, il se dirigeat vers moi, j'esquivais et me cognais contre un mur [375/400]. J'entrainais le boko dans la partie armurie du Supermarché, il me suivait sans se douter de ce qui lui allait arriver, je me retournais et lui mis un coup de pied dans la face. Il pris un bout de planche et me donna un coup dans le tibia. Je l'attrapais et le jettais contre l'etalage des armes, il fis tomber toutes les épées et avait des épées plantèes sur tous le corps. Il avançait, à chaque pas la douleur était plus forte, il mourru devant moi.
Je donnais les rubis gagnés par les Boko pour réparer le Supermarché.

Monstres :
2 Boko
Exp :
120
Rubis Donné pour la réparation

Parfait, accepté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keops

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 27
Date d'inscription : 30/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2
Vie:
400/400  (400/400)
Rubis verts: 380

MessageSujet: Re: Combats   Mar 6 Fév - 23:01

Aujourd’hui je fesai un promenade comme d’habitude dans ma magnifique ville,j’entra dans mon magasin fétiche faire mes emplettes. J’ai acheter un veste trop grave bien chère, et après je suis partit voir ma petite ami pour aller faire une balade dans le fin fond de mon village. Elle était sur mon charme grave a la veste bien chère que j’avais acheter ,elle commence a me faire des câlins et moi je dit pas non comme d’habitude quoi.
On passait dans un désert que j’avais repérer il y a un petit moment mes je s’avais pas quelle était habiter pas des Leevers, alors on marchait et subitement un [1] Leever sortit de la terre brusquement et me déchira ma belle veste et j’ai pousser ma petite ami sur le coté et j’ai sortit mon épée courte je lança un coup mais il rentra dans le sable, après je me mit en garde mes il jaillit du sable derrière moi et me frappa durement au dos [275/300], alors je le tient ces corne bizarre et le planta mon épée dans la bouche et mourra mais le [2] Leever apparaît et me griffa le bras [250/300] il chargea si vite que je le voyait même pas. Il me pris par la jambe et m’enfonça dans le sol, je me débattait durement,il n’y avait pas d’air alors je le mettait des coup d’épée de partout il me lâchas et je m’agrippais a lui, et je le poignardais comme un fou. Mais au bout d’un moment il monta a la surface et me jeta contre terre et me planta ces cornes dans mon ventre [200/300], mais il resta coincer et moi je criais en crachant du sang [200/300] (100 points de vie représentent un coeur, et les centièmes de coeur n'existent pas What a Face ) et je lui mit un coup d’épée fatal a la bouche jusqu’à le transpercer et après ma copine m’amena au urgence. Et je pris du repos pendant 2 jours.


Accepté, un tout petit peu plus long et ce serait l'idéal. Et pense à indiquer les monstres affrontés à la fin de ton message !

Je rajoute le butin :
Exp : 70
Rubis : 100
Pas la peine de poster dans les resultat, je le ferait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haoru Atios

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 3
Vie:
575/575  (575/575)
Rubis verts: 2005

MessageSujet: Re: Combats   Mer 7 Fév - 17:38

C'était le jour du débarquement sur la plage de l'ile . Cette île serait plus tard appellé par le nom du jeune homme qui sous les ordres du roi avait était partis a la conquête des mers et fondait une ville belle et en paix . Le Bâteau avait vogué pendant longtemps ,implacable,sciant son sillage dans l'eau trouble de la tempête qui semblait ce préparait . J'avais était réveillais par des moussaillons,qui disait que leurs paie avait était volée dans leurs sommeil,et qu'il refusait de continuer a travailler si je ne leurs retrouvait pas . Je sortait tout juste de cette académie,a hyrule . La seul académie qui formait les futurs defenseur du majestueux royeaume ... Pour seul arme j'avais une epée qui coutait pas grand chose,un vieux bouclier de bois d'entrainement moisis et miteux,et je m'était acheté un boomerang,ce qui était,ma foi,deja bien mieux que ce foutu bouclier de bois ... Au moins il rouillerait pas a cause de la pluie ou des vagues,mais je ne serait pas bien a l'abri derrière cette moindre protection ... Que cela ne tienne,je venais de voir un voleur partirent dans la calle du navire. Là ou la nourriture était placé ... Et maintenant un petit tas de rubis était a coté des fameuses ration infâme certes,mais qui était destinée autant a lui qu'à mes fénéant de moussaillon ... Sans nourriture et sans rubis,on serait surement deja perdu dans un océan inconue,et il s'en ficherait complétement ... Bref,les rats semblait parler dans un dialecte étrange,de quelque contrait minuscule qui m'était,mais alors,complétement inconu ... Je m'approchait a pas de loup,pour mieux voir,cacher dérriere un tonneau ... Il semblait attendre que l'on ai finis le voyage pour mettre dans une sorte de drap racomodé les rubis et s'enfuir comme des voleurs,ce qu'il était enfin de compte;hors de mon navire ... Mais bientôt il eurent un rire intriguant,et je compris juste a temp qu'un de leurs confrére m'avais vu,et plus discrétement que j'ai pu voir de toute ma vie,déposé une bombe a mon dos ... Finalement je réussi ,tout juste a temp de sortir du guepier ... Levant mon arme,je chargea,avec totue la dignité restante et possible,que me conférait mes ridicule armes ... Et je frappa . L'arme était certes ridicule,mais c'était bien une arme . Mon rat qui me narguait ne le compris que quand la vive douleur qu'il ressentit lorsque mon epée s'abatit sur sa queu ... En faite je visait la tête,et mon esprit était submergé par les cours de mon maitre d'arme,a hyrule ... Ainsi moi qui avait visé l'animal;avait mal calculé le trajet de ma lame ... L'autre rat me mordit l'arriére-train ... [275/300] (100 points représentent en fait un coeur, la vie marche donc par tranches de 25) Au point ou la douleur,ainsi que ma surprise,fit que mon arriére train vint le tué,en l'écrasant au sol,sans compté les plaques de mon armure ... Bref,je ne voulais pas immaginé l'animal, ecrasé,et j'avais raison ... Il était pris de nombreux tremblement, violent,son corp étant écrabouillé,ainsi que son cerveau certes plus gros que la nourriture préféré de leurs espéce... Le troisiéme tenta de fuir avec les rubis,abandonnant ses amis. Je lança mon boomerang,qui ramena la vilaine bête inconsciente près de moi . Enfin,j'annoncais a mes marins que nous avions récupéré l'argent plus un petit bonus, de la viande . Le chaudron d'eau bouillante fut amenée sur le pont et grâce a une canne a pêche apartenant a un marins,je les fit lentement déscendre dans l'eau chaude . Nous nous couchérent tous l'esprit content d'avoir mangé autre chose que les rations fournit par l'état.

Morale de l'histoire: Qui cherche a volé se fait croqué ...


Accepté, mais vu qu'ils étaient trois sur toi et que tu es niveau 1, tu aurais peut-être dû te faire un peu plus blesser What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haoru Atios

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 3
Vie:
575/575  (575/575)
Rubis verts: 2005

MessageSujet: Re: Combats   Jeu 8 Fév - 11:58

Débarquement,Blins,et gros n'importe quoi .


Le lendemain de l'épisode du navire,Hook,reveilla tout le monde en criant "TERRE FERME EN VUE MON CAPT'TAIN !" Je me leva en hate, pour voir la terre de l'île ou nous créront une belle ville pour la gloire d'hyrule . Elle était belle,mais plus nous avencions,et plus je distinguais une sorte de batîment en bois,surement crée par les othocthone,ou bien un abris de la faune local ... Les navires ou était les colon se métait a criée de joie en vue de la terre,mais ce batîment ne me plaisait vraiment pas du tout ... C'est pour cela que je pris mes armes et mon boomerang,et que je déscendit le premier de mon navire . Vraiment,je risquais ma peau pour des fénéants et des innoçents qui eux avait eu un énorme confort et pas des infâmes ration de combat ... Les mouettes tournaient dans le ciel,en rond au dessus de notre navire . Le batîment m'apparaissait plus clair,c'était une hutte,faite de bois taillée imprécisément,et de feuille qui faisait un toit surement soutenue par du bois.Et sur le dessus,il y avait une sorte de poutre qui sortait légèrement et qui devait tenir droite la hutte . Rapidement un plan d'attaque me vint en tête avec mon boomerang . Courageusement,je lança mon boomerang qui toucha la poutre en arriére et qui ejecta une créature hors de la hutte,puis,le boomerang revint en sens inverse,retoucha la poutre qui s'écroula,la hutte avec . Je récuperais mon boomerang et je chargeais l'énemi . Profitant de leffet de surprise sur les créature,qui s'avairait être un blin,courant comme genre de montre, à hyrule . Et malheureusement il devrait y en avoir aussi ici . J'aurait beaucoup de travail avant de pacifié l'île apparament ... Qui sait ce qu'il pouvait y avoir,comme immondice ou autre horreur ? Persone encore,et pourtant je n'était pas explorateur,et découvrire la faune locale était surement dangeureux,je n'était vraiment pas très fort. Contre ce genre de monstre,je serait légèrement bléssé,mais conntre un sakdoss ou autre horreur,j'aurait du soucis a me faire pour mes vieux jours ... Profitant que le blin était assomé,je lui plantait ma lame dans le crane et je me dirigea loin de la hutte,boomerang a l'affût . Voyant les blins sortir couvert d'écharde et de blessure,mon plan avait fonctioné et les bléssure que je leurs avait infligées était formidable,me rapprochant de ma victoire . Mon epée levé,mon bouclier en position de protection,je chargeais vers les blins très en colére de ne plus avoir de maisons,ainsi que la mort de leurs congénaire . J'en faucha un mais l'un deux pris mon bouclier en y plantant sa fourche et l'ejecta plus loin . Je commençait a paré chaque coups d'epée avec ma lame,mais bientôt l'un deux perçu une faille dans ma garde . L'un deux me désarma ,mon epée tomba mes pied,mais il y eu le Shingen Shira adouri,les tridents des trois monstre attérirent dans mes mains,et sur ce coup de chance, je leurs donné un coup de garde avec luers trident avant de les jetée a l'eau de toute mes forces . Je fit une roulade arriére tout en récupérant mon epée tandis que l'un d'eux me mordit le pied pendant ma roulade . [325] La roulade le tua,car accroché a mon pied,il fut broyé contre le sol et par mon poids . Je me relevait dignement tandis que l'un deux s'accrocha a mon bras pour le mordre de ses dent accérées [300] . Je lui trancha la tête,qui resta accroché à mon bras. Je remua rapidement le bras,ejectant la tête de la créature sur celle qui me chargeait . Profitant de son erreur,je bondit pour l'empalé au sol. Je me releva rapidement et sauta sur place,retombant sur le dernier blins a pied joints,qui avait sauté sur moi ,qui avais l'epée coincé dans le cadavre de son frére . Avant de mourir,il me mordit a mon intimité,m'inçitant a le tranché en plus morçeau . [200 point de vie restant xD,ca fait mal !!]. Finalement,nous batîrent avec les reste de la cabane des monstre une maisons et plusieurs batîment vitaux pour la vie des colons .


Accepté. Pense à rappeler les monstres que tu as combattus à la fin de ton message !
Après coup, accepté, mais les gains de rubis sont divisés par 2. Ce qui fait donc : 90 expérience, 60 rubis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skoine
Poisson pas frais
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 17/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2
Vie:
200/400  (200/400)
Rubis verts: Maco

MessageSujet: Combat au lac (2)   Jeu 8 Fév - 17:19

J’était toujours au fond du lac et je continuais a nager. Je vis alors une sorte de brèche dans le fond. Je m’en approchai et compris alors comment ce lac était approvisionné en eau si pur. Une rivière souterraine passait par la et y déversait son eau quand il se vidait. Il suffirait donc que je fasse venir l’eau au village pour résoudre mon petit problème d’eau. Pour allez annoncer la nouvelle au habitant de mon île.
Je sorti ma tête de l’eau quand quelque chose me sauta sur le crâne et tout en me blessant me renvoya dans l’eau [-1/2 ; 2.5/4]. Heureusement ma tête était dure et je n’étais pas gravement blessé, mais c’était quand même très douloureux. Je regardai en haut et vis a la surface de l’eau une sorte d’araignée qui glissait sur l’eau : une araknon bleue. Cette fois ci j’étais près et quand je sorti ma tête de l’eau je leva mon épée a sa hauteur. L’araknon ne pus s’arrêter dans son saut et s’empala sur mon épée. Malheureusement sa carapace était plus dur que prévue et elle ne fus que légèrement blessé. Je continua a m’approcher de la rive le bouclier sur la tête. Quand je fus sorti de l’eau je regardai le lac. Je vis alors l’araignée me foncée dessus. J’esquivis mal son assaut et elle m’entailla le bras gauche [-1/4 ; 2.25/4]. Avant que je n’aie pus riposter l’araknon s’enfuie sur le lac. Elle me réattaqua en sautant sur moi. Je réussi a lui coupé une patte mais elle me blessa a la jambe droite [-1/4 ; 2/4]. Je ne pouvais pas continué a l’attaqué comme tête sinon elle aurait ma peau avant que je n’ai la sienne, soudain je pensai a ma nouvelle arme et une combinaison intéressante me vint a l’esprit. Je pris mes 2 boomerangs dans les mains. Je lui balançai d’abord mon boomerang normal et puis je lui envoyai une tornade de mon boomerang tornade. Comme prévu elle esquivit le boomerang mais se prit la tornade se qui l’amena a moi. L’autre boomerang revint et l’étourdie au passage. Je sauta et transperça sa carapace de toute mes force. Maintenant elle était morte. Je lui avais planté mon épée tellement fort quelle y resta embroché. Ce soir, on aura des pattes d’araignée en entrée au village. La tête, le bras et la jambe saignant encore, je rentrai au village.

Monstre : 1 araknon bleu
Exp : 65
Rubis : 90
Cœur : moins 1 cœur : 2/4


Accepté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livink

avatar

Nombre de messages : 86
Age : 23
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 7
Vie:
575/575  (575/575)
Rubis verts: 1200

MessageSujet: Re: Combats   Jeu 8 Fév - 18:20

Je me baladais devant l’auberge de nuit quant soudain 6 blins m’attaquèrent je dégaina mon épée et fit un salto arrière je fut touché par un coups je perdit [ 400/425] et je riposta tout de suite j’attaqua un Blins en vitesse e un autre m’attaqua j’eu le temps de mettre mon bouclier et lui donna un coup d’épée c’était le même blin je prit mon boomerang et le lança sur celui-ci et lui donna un coup d’épée il en resta 5 et un entre eux m’attaqua par surprise je perdit [375/425]
Et je lui tira dessus avec mon lance pierre et lui donna un coup d’épée et un coup de pied et un autre coup d’épée et il m’attaqua je dévia son cou il prit mon épée et la lança plus loin je n’eu d’autre choix que de prendre mon épée de base qui étai plus courte mais aussi tranchante je la lança sur le même blin il en resta 4 un autre s’approcha il sauta sur moi mais j’eu le temps de lui donner un coup de pied il me lança son arme sur mon bras droit je perdit [350/425] et je ne peut plus utiliser mon bouclier et la je lui donna un coup de poing suivi d’un coup d’épée il est resta 3
L’autre s’avança je lui donna un coup d’épée et le lança contre un autre blin et les deus blin m’attaquèrent il me resta [ 300/425 ] parce que ils sont deux a m’attaquer en même temps
Et je donna un violent coup d’épée sur qui tua le blin plus que 2 l’autre riposta aussitôt mais je me baissa et releva mon épée et l’envoya en l’air puis lui asséna un coup qui le tua plus que 1
Et je rangea mon épée et alla chercher mon épée le dernier blin s’avança il avait une armure je lui donna un coup d’épée et lui lança mon boomerang et il me donna un coup mais je lui trancha la tête et retourna dans l’auberge e dit au autre vous auriez put m’aider .

Exp : 15 x 6 = 90
Rubis : 20 x 6 = 120
Vie : [ 300/425 ]
monstre 6 blins


Accepté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murdin
Goron anorexique [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 50
Age : 28
Date d'inscription : 20/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 4
Vie:
650/650  (650/650)
Rubis verts: 2120

MessageSujet: Re: Combats   Ven 9 Fév - 23:54

Les efforts combinés - mais contradictoires - du guérisseur du village et du médecin que j'ai fait venir de Mercantîle m'ont remis sur pied en quelques jours. Pour le Hylien, il était cependant hors de question que je reparte en vadrouille six jours après avoir subi une blessure si profonde, sans laisser le temps de cicatriser ; mais la sécurité du village était prioritaire et, si les Molblins nous attaquaient par surprise, ce ne sera pas une bonne cicatrisation qui me sauvera. Me voilà donc de retour sur la route menant, probablement, au village des créatures. Je sentais que j'approchais de mon objectif. Apercevant l'entrée d'une caverne, je décidai d'y entrer pour installer mon campement en sécurité.

Evidemment, je n'étais pas seul. Dans l'entourage direct du lieu de résidence d'une tribu de Molblins hostiles, il faut s'attendre à rencontrer ces sympathiques créatures dans chaque recoin habitable. Je voyais suffisament clair pour m'apercevoir que mon ennemi s'apprêtait à m'embrocher. Décidément, les Molblins ne sont pas des gens très hospitaliers. Dans un éclat de génie que j'aurais du mal à expliquer, je sortis une vieille Noix Mojo que je croyais avoir oublié et je la jetai au sol en fermant les yeux ; mon adversaire fut d'autant plus aveuglé que ses yeux porcins étaient habitués à l'obscurité totale. Profitant de sa vulnérabilité, j'enfoncai la lame de mon épée dans son grotesque ventre. Le Molblin hurla de douleur et me donna un violent coup à la tête [-1/2 ; 3,75/4,25]. Je fus propulsé contre la paroi, alors que ma lame restait profondément enfoncée dans les entrailles de mon adversaire. Dans la pénombre, je vis la silhouette du monstre retirer avec souffrance mon épée. Le sang coulait à flots de sa blessure. Mais ce fut à son tour d'avoir un éclair de génie ; se servant de sa lance comme d'un javelot, il l'envoya en ma direction avec une puissance titanesque. Je réussis à la bloquer à mon bouclier ; mais une vive douleur transperça ma main droite [-1/2 ; 3,25/4,25]. La pointe de la lance avait partiellement troué ma protection, et son extrémité a profondément éraflé le dos de ma main. J'étais totalement désarmé : le Molblin avait mon arme, et j'aurais besoin de mes deux mains pour manier la sienne. De plus, en tombant, l'huile de ma lampe s'était répandue sur le sol, plongeant la caverne dans l'obscurité. Retirant la lance de mon bouclier, je me saisis de ma protection trouée de ma main gauche, tandis que mon ennemi se rapprochait. Il m'attaqua avec ma propre arme, en faisant des moulinets frénétiques et maladroits, que je parai à l'aveuglette. Soudain, le Molblin me frappa au ventre, non loin de l'endroit où j'avais été blessé la semaine dernière [-1/4 ; 3/4,25] ; tandis que j'étais plié en deux, il m'entailla l'épaule droite [-1/2 ; 2,5/4,25]. En réponse, je lui assénai un coup de bouclier qui fracassa une de ses jambes ridicules. Je réussis à me relever, puis, après avoir paré un dernier moulinet, je reculai hors de portée de mon ennemi. Le monstre s'approchait de moi en boitant ; voyant qu'il était trop ralenti pour m'atteindre, il lanca mon épée en ma direction, mais me rata d'un bon mètre. Je me précipitai en direction de mon arme, tandis que le Moblin, hurlant de rage, avancait tant bien que mal vers la sienne. Une fois que j'eus récupéré mon épée, je décidai de me servir de mes nouveaux pouvoirs ; concentrant mon énergie vers le Médaillon des Secousses, je fis osciller la terre sous les pas boitillants du Molblin {-10 PM ; 40/50}, qui tomba la tête la première, incapable de résister au mini-tremblement de terre sur une seule jambe. Il ne me resta plus qu'à me jeter sur lui pour lui passer ma lame à travers son cou.

Je me demande ce que ce Molblin faisait ici, à l'écart du village de ses congénères. Il a certainement été, d'une façon ou d'une autre, exilé. Peut-être s'est-il opposé au chef actuel de la tribu. Mais, après tout, les affaires politiques d'une tribu de Moblins ne m'intéressent pas... Dans tous les cas, cette caverne était désormais inhabitée, et pouvait constituer un bon poste de garde pour espionner les allées et venues des indigènes. Je repartis pour l'instant en direction de mon propre village...


Monstre : 1 Molblin
Expérience : 100
Rubis : 150
Butin : Aucun



Accepté^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murdin
Goron anorexique [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 50
Age : 28
Date d'inscription : 20/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 4
Vie:
650/650  (650/650)
Rubis verts: 2120

MessageSujet: Re: Combats   Sam 10 Fév - 23:33

Je rentrais au village, et pour une fois je pouvais m'estimer en être bien sorti, à part bien entendu que je ne pouvais plus tenir quoi que ce soit dans ma main gauche. Soudain, je sentis quelques piqûres à la jambe. Puis, je me rendis compte que j'avançais de plus en plus lentement, comme si ma marche était alourdie par... quelque chose... baissant les yeux, je me rendis compte qu'une dizaine de Chardons s'étaient plantés dans ma jambe.

Tout à coup, quelque chose me frappa dans le dos et me fit tomber au sol [-1/4 ; 2,25/4,25]. Habitué désormais à me retrouver face contre terre, je me retournai vers mon agresseur. Un Araknon rouge, qui préparait un nouveau bond sur moi. Je voulus lever mon épée en sa direction... mais mon bras resta collé au sol. Quatre Chardons avaient sauté de ma jambe pour entraver mon attaque... Comme si ils aidaient l'Araknon dans son combat... Mon principal ennemi atterrit sur le haut de mon buste et étreignit mon cou. Je lui assénai rapidement un coup de poing de ma main droite, et le monstre se détacha, tombant à mes côtés sur le ventre ; mais son attaque m'a laissé deux traces douloureuses sur le cou, et la blessure de ma main droite s'était légèrement réouverte [-1/4 ; 2/4,25]. Je fis un effort titanesque pour lui planter mon épée dans son ventre, mais l'Araknon se remit sur ses pattes bien trop tôt. Je parvins tout de même à dévier légèrement mon coup et à lui trancher net un de ses membres. J'arrachai et broyai tant bien que mal les Chardons de mon bras gauche avec ma main droite ; cet effort mal venu fit que la blessure sur le dos se remit à saigner [-1/4 ; 1,75/4,25]. Bien que déséquilibré, l'Araknon sauta rapidement en direction de mon visage, pour tenter de m'étouffer [-1/4 ; 1,5/4,25]. Cela ne le sauva pas, et le monstre arachnoïde finit planté au bout de mon épée. Je me relevai, et me débarassai des Chardons qui entravaient mes jambes avec quelques coups d'épée.

Je me relevai, essouflé. Oublier que d'autres monstres plus discrets que les Molblins a été une grosse erreur. Heureusement, je n'étais pas tombé sur trop gros ; quelques Chardons et un simple Araknon. Mais si j'étais tombé dans une embuscade de Bokoblins, je ne sais pas comment je m'en serais sorti. Je réfléchis à la coopération, et pire, la coordination de monstres d'une espèce si différente. A l'état naturel, cette alliance serait impossible, et l'Araknon dévorerait probablement les inoffensifs Chardons... Quelqu'un ou quelque chose de plus puissant que les Molblins était probablement sur l'île...


Monstre : 1 Araknon, 10 Chardons
Expérience : 25 + 20 = 45
Rubis : 50 + 10 = 60
Butin : Aucun

Accepté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Triton
Castré à vie
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 27
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 3
Vie:
525/525  (525/525)
Rubis verts: 1 970

MessageSujet: Re: Combats   Lun 12 Fév - 22:44

Les travaux de mon île avançaient tranquillement. Malheureusement les places constructibles se faisant de plus en plus rare, il fallait absolument que je nettoie la grotte afin d’y installer certaines habitations.
Je partis alors dans le temple de la terre, tout mon équipement sous la main.
Arrivé devant l’entré, je constatai qu’aucun bruit ne se faisait entendre, je sortis ma lanterne afin de mieux y voir et commença a avancer. Au détour d’un énorme rocher, j’apercu une Peste mojo, paisiblement installé. Je dégaina alors mon arme et m’approcha très lentement de celle-ci. Au dernier moment je me précipitai et lui planta l’épée dans la tête. Du moins, je le crus, puisqu’en faite elle s’était terrée sous terre au dernier moment et pour cause : une autre Peste l’avait averti et se trouvait devant moi. Enervé de m’être fais berné je saisis ma lanterne et lui balança dans la figure. Etant donné que ces bêtes détestent la lumière, cela fit l’effet que j’espérais, elle s’enfuit sous terre.
Sortant mon bouclier en bois j’attendis que mes deux ennemis se manifestent. Une d’entre elle sortit a 6 mètre de moi, sans perdre une seconde je me précipitais vers elle,mais,sa compère avais surgit dans mon dos et m’envoya une graine entre les omoplates [-50 ;375/425].
Surpris par cette attaque je trébuchai et me retrouvai a genoux. La peste mojo devant moi voulu alors saisir sa chance et me cracha à son tour une de ses graines. Mais ayant prévu cette réaction je mis mon bouclier en parade et son projectile lui revint dans la tête. Je me jetai alors sur elle et lui enfonça mon épée dans ce qui lui servait a la fois de nez et de bouche. Elle émit un cri strident et rendit son dernier souffle.
Puis je fis volte face et me protégea avec mon bouclier pour contrer une éventuelle graine. Malheureusement ce fut face a un Saigneur ardent que je me retrouvais, et celui-ci en effleurant mon bouclier mojo le brûla purement et simplement. Surpris, je me fit légèrement brûler la main [-25 ;350/425]. Néanmoins il me restais une défense : je saisis dans mon dos un autre bouclier, de fer celui-ci, que j’avais acheter a un étrange homme portant un tatouage en forme d’araignée avec le N°9 dessus. (Hrp : Mais qui est ce ?O_o) Je frappais alors la chauve souris qui se trouvait encore devant moi avec. Celle ci,qui pensait sûrement qu’elle allait le brûler comme le précédent ne pensa pas a esquiver et se reçu le coup de plein fouet,ce qui l’envoya voler beaucoup plus loin. Ramassant ma lanterne, je scrutais autour de moi afin de repérer la Peste mojo,en vain,elle s’était recacher. Alors, afin de la surprendre, je mis en profit mes talents de Sheikahs en escaladant rapidement le rocher que j’avais vu auparavant. De la je vis la chauve souris qui commençait a reprendre ses esprits et soudain une petite forme apparut or de la terre. Sans perdre une seconde je fis un bond énorme afin d’arrivé a son niveau,et lui planta mon épée de haut en bas. La puissance du coup avait été multipliée par ma chute à un tel point que l’arme c’était enfoncé très profondément dans le sol. J’essaya de l’en sortir,mais n’y arrivais pas. Je sentis alors quelque chose de brûlant me toucher le dos. Le Saigneur ardent était de retour et m’avait touché violement de ses ailes le dos[-50 ;300/425].
Dans un cri de douleur je roulais par terre afin d’éteindre les flammes. Me relevant péniblement, je vis mon adversaire foncer sur moi, je mis mon bouclier pour me protéger, et il fit rapidement demi tour d peur de se reprendre un coup. Laissant mon épée planté dans le sol, je couru derrière mon adversaire avec toute la vitesse qui m’était propre, fit un bond, et l’assomma d’un coup puissant de bouclier. La chauve souris tomba misérablement au sol et je la piétina rageusement jusqu'à se qu’elle soit réduit a un tas de bouilli.
Récupérant mon épée et ma lanterne a présent vide, je parti en direction de la sortit,le RDC de ma grotte était maintenant lavé de tous ses monstres,le plus dur restait a venir...



Alors :
2 peste mojo : 2*20 exp 50*2 rubis=40 Xp et 100 Rubis
1 Saigneur : 50 Xp et 30 rubis

Soit 90 Xp et 130 rubis

Vie :300/425
Bonus butin :1 Graine mojo


Accepté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skoine
Poisson pas frais
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 17/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2
Vie:
200/400  (200/400)
Rubis verts: Maco

MessageSujet: Re: Combats   Mar 13 Fév - 22:35

Nous avions réussi a acheminée l’eau du lac au village et maintenant il n’y avait plus aucun problème. Je me dis alors que je pourrais aller faire un pique nique et dormir à la belle étoile, un peu de solitude ne me ferait pas de mal. Je partis donc au coucher du soleil sur une petite colline que j’avais repéré.
Arrivée sur les lieux je commençais a avoir faim et je préparai donc un feu. A peine après avoir allumer le feu j’entendis des bruits de pas derrière moi. Je me retournai et vis un sakdoss qui avançait vers moi. Je n’eus pas le temps de réagir et il me donna une claque qui me fit tomber a terre [-1/2 ; 3.5/4]. Je me relevai et lui donnai un coup de boule dans la poitrine. Cela lui cassa une ou deux cote et l’étala a terre. Je pris mon épée et j’allais lui donner le coup de grâce quand quelque chose me percuta dans le dos et je tombai a terre [-1/2 ; 3/4]. Je me relevai et vis qu’une tetdoss m’avait attaqué. Sans réfléchir je fonçai sur elle et lui coupai une partie de son aile gauche. Je refoncai sur elle mais je parti en arrière et lui tourna le dos. Elle en profita pour m’attaquer a nouveau et je m’effondrai a terre [-1/2 ; 2.5/4]. Le sakdoss, qui était a ma gauche, s’approcha de moi, je voulu lui attraper le pied pour le faire tomber mais c’est ma main droite qui bougea au lieu de la gauche. Le sakdoss me shoota alors dans le ventre se qui me fit perdre mon souffle [-1/4 ; 2.25/4]. Je compris que la tetdoss m’avait rendu confus, c’était pour ça que mes mouvements étaient inversés. Je me relevai et donnai l’ordre a mon bras droit de frapper dans le vide, ce fut mon bras gauche qui bougea et donna un coup de poing dans le sakdoss. La tetdoss fonça sur moi par derrière mais je l’avait entendu et je me baissa au dernier instant. Je pris ensuite mon épée de la main droite, ce fut ma main gauche qui la prise. Je sentis alors que je n’étais plus confus et cette sensation provoqua chez moi une petite inattention qui me valut un coup de poing dans le ventre du sakdoss [-1/4 ; 2/4]. L’attaque me plia en deux se qui me permit par chance d’éviter un nouvel assaut de la tetdoss. Je me redressai et avec la poignée de mon épée cassai une rangée de dans du stalfoss et il tomba a terre. Je me retournai vers la tetdoss et vis celle-ci qui me regardait. Je vis alors autour de la tetdoss une étrange aura violette. Ce devait être cette aura qui rendait confus. Je pris alors mon lance pierre et visai la tetdoss. Celle-ci fonça sur moi mais je la touchai en pleine action. Elle fut étourdie mais continua de voler sur place. Son aura elle avait disparue. J’entendis le sakdoss avancée vers moi et je m’empressai d’aller derrière la tetdoss. Je sortis alors mon bâton mojo et m’en servi pour frapper la tetdoss. Le bâton se cassa sous le choc, il était bon pour la poubelle. La tetdoss elle s’envola et alla percutée la tête du sakdoss. Ils tombèrent l’un sur l’autre, tête contre tête. Je m’approchai alors d’eux et plantai mon épée dans leur 2 crâne en même temps.
Finalement je décidai de retourner au village pour y dormir. Il n’était pas bon de rester tout seul sur cette île.

Monstres: Tetdoss & Sakdoss
Exp: 40+30
Rubis: 100+30
Coeur: 2/4
-1 baton mojo & plus que 14 pierre


Accepté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murdin
Goron anorexique [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 50
Age : 28
Date d'inscription : 20/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 4
Vie:
650/650  (650/650)
Rubis verts: 2120

MessageSujet: Re: Combats   Dim 18 Fév - 13:45

Ce matin, je fus réveillé par des cris d'alerte et de terreur. Je me levai en sursaut, pris mon équipement, et sortit précipitemment de chez moi. Le village naissant étaient la proie du chaos ; certains fuyaient, d'autres s'emparaient d'armes improvisées, et la plupart couraient dans tous les sans sans but, comme pour participer à l'agitation commune. La source de la panique semblait provenir de la marge est du village. Celle qui était la plus proche du village Molblin... je redoublai d'allure, pour constater que deux Molblins n'étaient qu'à une dizaine de mètres des premières habitations, bloqués dans leur progression par la défense désespérée d'une douzaine des miens. A mon arrivée, ceux-ci cessèrent le combat et fuyèrent.

Je m'avancai en courant vers les Molblins. Si mes précédents combats contre des monstres de leur espèce m'avaient appris quelque chose, c'était d'éviter par-dessus tout de se faire charger ; avant qu'ils ne puissent réagir, j'étais déjà trop près pour qu'ils puissent tenter une charge. Je saisis mon bouclier, rafistolé avec un simple morceau de bois, et mon épée. Les Molblins m'attaquèrent l'un après l'autre ; je bloquai la première attaque, et parvins à exquiver à peu près correctement la seconde, qui me laissa tout de même une belle éraflure [-1/4 ; 5,25/5,5]. Je me mis à tourner en pas chassés autour du premier, le bouclier levé en sa direction. Le second dut lever sa lance pour contourner son camarade et revenir sur moi ; j'en profitai pour bondir sans prévenir sur lui dès qu'il fut à ma portée, et lui entaillai l'entrejambe (ouch). Mon ennemi avait lâché sa lance et tombait sur les genoux, et j'étais prêt à lui infliger le coup de grâce en lui enfoncant mon épée dans la tête. Mais le Molblin autour duquel je tournais auparavant enfonca sa lance au niveau de mon omoplate gauche [-1 ; 4,25/5,5], et je lâchai à mon tour mon épée. Je parvins à résister à la douleur, à rester debout et à bloquer le coup suivant avec mon bouclier. Je vis que, derrière moi, le Molblin que j'avais blessé se relevait et avait ramassé sa lance. Après avoir paré un nouveau coup de l'ennemi qui me faisait face, j'entendis un hurlement de fureur derrière moi. Le monstre blessé s'apprêtait à me charger... mais je m'y étais déjà préparé. Avec timing, je plongeai sur le sol, et le Molblin, emporté par sa charge, enfonca profondément sa lance dans le ventre de son équipier, le blessant mortellement. Malheureusement, il me prépara involontairement un cadeau d'adieu : il s'effondra sur moi, et je fus quelque peu broyé par la masse du monstre [-1/2 ; 3,75/5,5]. Cloué au sol avec uniquement ma tête qui dépasse, je ne pouvais rien faire contre mon ennemi qui, fou de rage, ne prit pas la peine de ramasser une arme et se servit de ma tête comme d'un punching ball [-1 ; 2,75/5,5]. Je fus sonné, mais les Gorons ont la tête dure ; je fis semblant d'être totalement assommé. Je me sentis libéré du poids insoutenable du Molblin qui s'était effondré sur moi. Quelques secondes après, j'entrouvris les yeux pour voir que mon adversaire était en train de ramasser la lance de son défunt camarade. Je roulai sur le dos, et rampai en direction de mon épée. Quand il se retourna, la lance à la main, je m'étais déjà emparé également de mon arme ; mais je suis toujours à terre. Emporté par sa fureur, il fonca vers moi et essaya de m'épingler avec son arme. Je roulai de nouveau sur le sol, et la lance vint se ficher profondément dans le sol. Je me levai. Mon ennemi tirait de toutes ses forces sur sa lance, qui sortit du sol en éjectant une grande masse de terre ; mais son effort le fit partir en arrière, et il manqua de trébucher. J'en profitai pour trancher un de ses bras jusqu'à l'os. Avec son autre bras, il tenta de me frapper. Je contournai la trajectoire de son attaque, attrapai le bois de sa lance et, d'un mouvement vertical, je la brisai. Désespéré, le Molblin poussa un ultime cri de rage et tenta de me plaquer au sol. Il réussit ; mais il s'était par la même occasion empalé sur ma lame. Je retirai mon épée avant qui ne s'effondre sur moi, et la lui plantait dans son crâne. Je fus de nouveau écrasé par le poids d'un Molblin, mais les villageois vinrent rapidement me secourir [-1/4 ; 2,5/5,5]

On voulut me porter chez moi ; mais je me relevai tant bien que mal. Meurtri de partout, je rentrai chez moi, pensant à la prochaine attaque de ces maudits Molblins qui n'allait probablement pas tarder, réfléchissant à un plan pour débarasser l'île de leur infecte présence. Peut-être qu'en tuant leur chef, je pouvais arriver à quelque chose... Mais ce n'était pas l'heure pour participer à de nouvelles épreuves éprouvantes, épuisantes et douloureuses ; pour le moment, je me rendormis, épuisé.


Monstre : 2 Molblins
Expérience : 200
Rubis : 300
Butin : Aucun

Accepté, courage t'aura bientot ton épée de bourin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua
N°9
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 27
Date d'inscription : 17/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 3
Vie:
575/575  (575/575)
Rubis verts: 4975

MessageSujet: Re: Combats   Lun 19 Fév - 13:29

J'allais voir comment ce passe les constructions sur mon île, quand je vis la maison à 2 étages pas tout à fait fini. J'entrai a l'interieur il fesait un peu sombre mais on voyait suffisament car la toiture n'étais pas terminé. A ma droite il y avait des poutres empilées les une sur les autres, je m'avancais au milieu de la piece quand une Skulltula me tomba dessus [525/575] je me relevais et me protégea avec mon bouclier. Je fit le tour de celle-ci, elle riposta en tournant sur elle même , j'esquiva avec un salto arrière. Je tappais sur elle et elle fit des vas et vient elle me toucha le bras ou se trouvais mon bouclier [500/575] . Je réfléchisais pendant un petit moment... je coupais alors le file de sa toile et je lui donna un 3 coup d'épée, elle se protégea et elle ce fit coupé 3 pattes en ce protégeans. Elle refis un file pour se suspendre au plafond, je pris une bombe, je l'alluma et je la bloqua dans l'oeil de la face « tête de mort », il m'envoya en l'air [475/575] je fis un salto arrière pour me restabilisé. Elle était affablit par mon explosion et assomé je fonça vers elle glissa au sol pour passé en dessous d'elle et je lui coupa la tête. Je sortais de la maison quand une deuxieme Skulltula tomba elle enchaina les tour, je me pris une attaque «toupi» [400/575]. Je commençais à en avoir marre d'eux, je décidais alors d'essaiyé ma nouvelle arme. Je fonca vers elle et je pris apuie sur elle pour sauté je coupa son file pendant quelle se raleva, je lui balance une poutre. Elle est tranpercer en deux, je mavancais pour l'achever quand je m'approcha elle fis la toupie. Je sauta sur la pourtre qui tournai encore, je mis un coup d'épée a la Sulltula, elle s'arrêta. Je sauta a terre et je pris les poutre et les lanca sur elle, elle était transpercé de part en part . Et je sortais de la maison en la laissant agonisé.

Monstre :
2 Skulltula
Exp :
70x2 = 140
Rubis :
80x2 = 160


Accepté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre Pacha
N°4
avatar

Nombre de messages : 103
Age : 28
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 3
Vie:
525/525  (525/525)
Rubis verts: 1295

MessageSujet: Re: Combats   Lun 19 Fév - 21:02

Peu après avoir quitté le fort, je reprenais ma place à la mairie. J'entrais dans mon bureau et eut un choc, de nombreuses toiles d'araignées parsemaient la pièce. Ca faisait longtemps que je n'y avait pas mis les pieds mais ça ne pouvait pas être à ce point la. Pendent que surpris je m'avançait vers le bureau, une skultulla me tomba dessus [-1/2]. Je n'eut pas le temps de réagire et tomba sous le poids de mon adversaire. Comment ce lamentable adversaire pouvait me mettre au tapis ? Frustré je lançait une bombe sur elle et glissait en arrière. Une deuxième skultulla tomba juste devant moi et ma bombe n'eut, bien sur, aucune utilité. Je ramassait la première chose qui me vint à la main, un balai, et lui enfonça dans l'oeuil. J'attrapait ensuite son fil, le coupa et lui enfonça mon épée dans le dos. Elle était morte mais la seconde se balença et me projeta par la fenètre [-1]. Je m'aggripait à elle en nous passâmes tous les deux par la fenètre. Le temps que je reprenne conscience, la skultulla essayait de remonter le long du mur. Je lui lançait mon boomerang mais la rata. Je remontait alors par la voie normale mais arriva, bien sur, après elle. Dans ma précipitation, je ne remarqua pas une troisième skultulla qui me chargea à son tour. Je percuta un mur et m'étalla lamentablement par terre. [-1/2] La skultulla me chargeait de nouveau mais je l'intercepta, l'attrapa et la jeta par la fenètre dans un baril de ciment (je l'accrocherai derrière mon bureau). Il ne restait plus qu'une skultulla mais je ne la trouvais plus. Elle c'etait sûrement enfuie par la fenêtre en voyant la mort de sa camarade. J'harpentais donc le village à sa recherche quand soudain j'entendit un cri. Il venait de la piscine encore en construction. La Skultulla faisait des ravages dans le basin qui allait me servir d'arène. Je sautait sans aucune hésitation. Je me rendit alors compte être tombé dans un piège, la Skultulla avait tissée une toile sur le fond de la piscine et j'etait empétré dedans. Je saisit mon médaillon du feu et fit brûler la toile. La Skultulla s'enfuit appeurée et commençait à remonter. Je saisit mon lance pierre et lui tira dessus ce qui la fit tomber à nouveau dans le fond de la piscine. Je lui jeta une bombe dessus qui explosa directement grâce aux flammes. J'avait triomphé de mes adveraires mais je commençait à brûler. Heureusement Kirua qui venait me rendre visite me jeta une corde et me permit de remonter.

Ennemis tués : 3 Grosses Skultulla
Exp gagnée : 210 (70 X 3)
Rubis Gagnés : 240 (80 X 3)
Bonus de Butin : Un Bouclier Mojo


Allez, j'accepte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zelda-adventure.forumactif.com
Haoru Atios

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 3
Vie:
575/575  (575/575)
Rubis verts: 2005

MessageSujet: Re: Combats   Lun 19 Fév - 22:08

Bokoblin,Chardons,ca pique,mais c'est bon !!


Le doux soleil de l'île vint se déposé sur mes yeux,habitué au profond voile d'ombre de la nuits . Mes yeux me picoté un peu,la lumiére du soleil était bien différent de l'obscurité nocturne qui arrivait a chaque fin de journée a protégé le semblant de début de ville où les collons pourrait vivre . Une épicerie avait était construite,et des remparts de bois avec quelque tour,elle aussi en bois avait était érigées . Les maçons et leurs apprentis allaient le plus vite qu'il me semblait pouvoir,pourtant,malgré cela,c'était pas assez rapide . Je dormais dans une hutte construite a la hate,et persone ne semblait me respecté ici ... Parfois,j'avais envie de laisser les monstres qui vivait sur l'île détruire les collons,mais pour le roi,le royeaume,et surtout pour évité le cachot,je devais continuer ... L'epicier,ainsi que le boulanger et le boucher me donnait les reste qui n'avait pas étaient vendu au autre collons sans de quoi travailler ... J'aurais de la meilleur nourriture quand je serais nommé autre chose que chevalier,seigneur,baron,qui sait ? Tant que ma valeur serait reconu de tous . Le probléme était de vigeur,nous avions amménagé la plage comme une sorte de port,et nous nous préparions a construire un quai de pêche,pour la famille de pécheur . Peut-être aurais-je autre chose que ces infames chose qui me serve de diné ... Même les rats que l'ont avaient mangés sur le navire était meilleur ... Et les fermier pouvaient eux aussi se faire voir,car sur la plage,faire un champ,c'était impossible . Une forêt s'étendait a l'est,au nord une grande plaine,a l'ouest une montagne. Je n'avais pas encore exploré,c'était pas mon boulot,et j'avais pas envie de le faire ... Mais si par chance,je trouvais quelque chose de bien en explorant,des arbres,donc des fruits,des noyeau,et donc,de quoi faire poussé des arbres fruitiers,ca m'intteressé au plus haut point . C'est pour ca que je pris mon attirail,et que je me dirigea vers la fôret verdoyante,mais quand bien même inconnu ... Je n'éspérait pas vraiment combattre des monstres bipéde,ni me perdre,mais mes talents de cartographe me serais utile,sur un bout de parchemin,je déssinna le plan tout en avancant,et je finis par trouvé un monstre qui veilalnt dans une cabanne en bois . Plus loin,ont pouvaient entendre des bruit de tambours et de percusions rythmique indigéne,surement le village du monstre en chemise orange et en pantalon gris . Une grande epée pendait a sa ceinture,et voyant que aucun autre représentant de sa raçe était présent,j'alla a sa rencontre . Nous croisime le fer a l'epée pendant un bon quart d'heure quand il réussi a m'ejecté [-3/4] dans un buisson plein d'épine qui pourtant ne me firent pas mal . Mais ma surprise fut moin grande que ma terreur quand je vut que les boules pleine de piquant possédait un oeil,et d'un coup je me sentis lourd ... Ne connaissant pas ce monstre que grace a une encyclopédie,je commença a les par lots de deux avec mon epée . Il y en avait bien une trentaine sur moi ... Et mon énemie se mit a rire de moi . Gardant mon calme,je réussi a toute les enlevé au sol . Mon énemie voyant cela me fonça dessus,et je lui fit un croche patte . Il tomba net dans la pyramide de chardon . D'un abile coup d'epée je coupa la code qui retenait son epée dans ca ceinture,et je la lanca au loin . Mon énemie entre temp réussi a me donné un coup de pied entre les jambes [- 1/2]. Surprise,il retomba net au sol en se tenant le pied : Mon armure lui avait surement détruit son pied ... Je rigola de lui je ligota,profitant de son handicap ,et je le roula dans les chardons,prenant soin de laisser un bout de corde loin d'eux,pour le tirer vers mon village en suivant la carte .Tout le monde était surpris de mon retour avec le monstre ,et a comme moyen de le tué,je finis par dire :

- Dans le chaudron en bouillon,avec les chardons,ca doit être super ! Allez rogé,un muscadet !!

Le bokoblin était maintenant dans le chaudron,et finit dans l'estomac de chacun . Je partis me reposé,soulagé d'avoir accomplis une bonne action envers mon estomac .

Resultat : 30 chardon,et un bokoblin : 60 xp + 70 xp = 130
Rubis= 30 + 10 = 130
Chasse au butin : Reste neuf bokoblin a tué pour une epée acier .


Aïe... Désolé, mais encore une fois, je ne peux pas accepter ce combat dans l'état actuel des choses. Ca me gêne d'autant plus que c'est la deuxième fois d'affilée que je refuse un de tes combats alors que tu y mets du tien, et que j'ai accepté "limite" le combat ci-dessus qui a été posté, comme par hasard, par un administrateur.

Ce qui ne va pas :
  • Tout d'abord, même si l'ensemble de ton message est long, le combat en lui-même est plutôt court. Pendant plus d'une moitié du message, tu racontes ce que tu fais avant le combat. Attention, je n'ai jamais dit qu'il était interdit de le faire, ou même que ça me déplaît, d'ailleurs moi-même je fais une introduction et une conclusion pour chaque combat. Simplement... ça n'est pas du combat, et n'est donc pas pris en compte dans mes critères de longueur.
    Comme quoi ton astuce fonctionne pas toujours Atios!:p
  • Ensuite, je te rappelle que tu es niveau 1. A 5 points d'expérience du niveau 2... mais niveau 1 quand-même. A ton niveau, un Bokoblin seul, c'est déjà pas mal.
  • On ne se débarasse pas de 30 Chardons comme ça... Trente, c'est beaucoup, ça gêne énormément et, surtout, ça ne se nettoie pas en une seconde. Normalement, avec autant de Chardons sur toi, tu étais un véritable cadeau pour le Boko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livink

avatar

Nombre de messages : 86
Age : 23
Date d'inscription : 21/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 7
Vie:
575/575  (575/575)
Rubis verts: 1200

MessageSujet: Re: Combats   Mar 20 Fév - 15:55

Un jour ensoleillé j’entendit des cris ils venaient des ruines de mon île des habitant se faisaient par 6 blob vert j’arriva immédiatement et leur lança mon boomerang et donna un coup d’épée a 1 blob il fut gravement blessé et je lui donna le coup de grâce et les autre blob s’en aperçurent et a se moment ils fusionnèrent pour former un blob vert géant je lui lança mon boomerang pour le paralysé et je lui donna rapidement plusieurs coup d’épée et recula il sauta en l’air je n’eu pas la temps de m’en rendre contre qu’il était sur moi je perdit [400/425] et il resauta en l’air pour m’écraser mais j’eu le temps de faire une roulade sur le coté et de contre attaqué je lui lança mon boomerang mais il sauta pour l’éviter puis il sauta sur moi je crut qu’il allai faire le même coup mais il se dé fusionna et tout les blob m’attaquèrent il me resta [300/425] et ils fusionnèrent une nouvelle fois e la je remarqua qu’il ballait je lui lança une bombe et lui lança une flèche dans son oeil gauche il fut paralysé et je put lui donné d’autre coup d’épée et je fit un salto arrièrent il sauta sur moi mais maintenant je savais comment l’éviter je posa une bombe et recula il explosa de toute part puis je lui lança une flamme il ne restait plus que 1 blob je couru vers lui pour lui donner un coup d’épée.

Exp : 25 X 6 = 150

Rubis : 50 X 6 = 300

Bonus : gelée de chuchu verte


J'accepte pour cette fois, mais tu aurais quand-même pu faire ton combat un peu plus long. Pour moi, une quinzaine de lignes pour un combat équilibré, ce n'est pas assez ; or, je pense que les Blobs avaient l'avantage du nombre. Pas de cadeau la prochaine fois... Et c'est une récompense de butin par combat.

Traduction : j'attend beaucoup plus long la prochaine fois, histoire de compenser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keops

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 27
Date d'inscription : 30/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2
Vie:
400/400  (400/400)
Rubis verts: 380

MessageSujet: Re: Combats   Mer 21 Fév - 0:00

Ce matin je me levais tranquillement je pris mon petit déjeuner, je suis aller me baigner, après je suis aller a la boulangerie acheter du pain.Ensuite je rentrais chez moi sur le chemin j'entendis un bruit j'alla voir quesqui ce passait peu de temp apres je vit 4 dodongo junior attaquer un vielle dame sans défense alors je brandis mon épée après je cavala vers le [1] dodongo alors je sautas sur lui pour lui planter mon épée dans la bouche mais je savais pas qu'il explose quand il meure mon épée était coincé dans son corp alors il explosa sur moi [275/300].Sa ma projeté contre terre je sentis plus mon bras gauche ensuite je me leva toujours mon épée a la main, apres le [2] dodongo me morda le bras gauche [250/300] qui était en piteuse état.Je cria si fort que je reveilla tout le village ensuite j'envoya le dodongo sur le mur de la maison ensuite je le donna des coup d'épée, après il essaya de s'enfuir je le lança mon boomerang sur lui alors il tomba et il explosa.Le [3] dodongo était en train d'attaquer la vielle femme alors je le poussa et je poussa la vielle femme a l'écart mais le dodongo me morda la jambe droite [225/300] je le planta mon épée courte dans la tête et ensuite je le trancha la tête avec mon épée d'acier et pour sauver la vielle femme je pris l'explosion du dodongo [200/300].Le [3] dodongo sur sont visage je vis qu'il était coriace donc je retira mon bouclier parsque je sentais que ca allait être chaud directe il sauta sur moi il me morda le bras gauche [175/300] encore un fois j'essaya de me calme mais la douleur était si forte même insoutenable; je l'eventrais a coup d'épée, mais il sentait rien du tout alors je lanca mon boomerang pour faire tombé la lampe sur sa tête elle tomba, après je reussi a me dégager du dodongo je lui lanca mon épée courte à la tête après je sauta en lui donnant un coup de pied sur l'épée dans sa tête il tomba a terre, ensuite j'attrapa la vielle femme pour la sortir de la maison après la maison explosa.J'alla à l'hopital et les ouvrier reconstruit la maison de la vielle femme voila.

exp : 35x4 = 140
rubis : 40x4 = 160

Refusé. 4 monstres du même niveau que soi, je dirais qu'il faudrait au moins une soixantaine de lignes de combat...
N'essaie pas de tenter des combats démesurés. Mieux vaut faire plusieurs combats moins ambitieux (tu te rends compte que ce combat te faisait gagner quasiment les 3/4 de l'XP nécessaire pour passer niveau 2 ?) mais qui seront certains d'être validés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keops

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 27
Date d'inscription : 30/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2
Vie:
400/400  (400/400)
Rubis verts: 380

MessageSujet: Re: Combats   Jeu 22 Fév - 16:16

Ce matin je me levais tranquillement je regardais la magnifique vu sur mon balcon "O que ces beau", je respirais l'air frais de mon île paradisiaque que j'avais batit de mes propre main avec de la sagesse et du courage après je descendis en bas.J'ai pris mon petit déjeuner tranquillement, je suis aller me baigner, après j'ai préparer mes armes et tous mes équipement après je suis aller a la boulangerie acheter du pain.Ensuite je rentrais chez moi mais sur le chemin j'entendis un bruit j'alla voir quesqui ce passait prudament en restant sur mes garde je rentra dans la maison mes je vis rien du tout alors je monta a l'étage mais je vis 2 dodongo junior attaquer un vielle dame sans défense alors je brandis mon épée après je cavala vers le [1] dodongo alors je sautas sur lui pour lui planter mon épée dans la bouche il me lança directement contre terre alors je sortis mon bouclier mojo et mon boomerang je m'aprochais doucement du dodongo, j'ai remarquer que lui aussi était sur ces gardes alors je lanca mon boomerang pour attirer sont attention mais je savais pas qu'il explose quand il meure mon épée était coincé dans son corp alors il explosa sur moi [275/300].Sa ma projeté contre terre je sentis plus mon bras gauche ensuite je me leva toujours mon épée a la main, apres le [2] dodongo me morda le bras gauche [250/300] qui était en piteuse état.Je cria si fort que je reveilla tout le village ensuite j'envoya le dodongo sur le mur de la maison ensuite j'ai eu une idée grâce a la lampe de la maison, alors j'essayais de ne pas toi l'énerver pour ne pas qu'il me blesse alors je lança mon boomerang pour attirer sont attention ensuite je planta mon épée dans la lampe électrique qui me donna une belle [225/300]décharge puissante quand même mes j'ai obtenu ce que je voulais une épée imprénier de la puissance électrique.La j'etais bien préparer alors je fonça sur le dodongo avec mon épée électrique je le frappa et le dodongo écrasa la maison de plein fouet avec une extrême violence mais il n'etait pas encore mort alors je décida de lui porter le gros coup fatal alors je cavalais vers je sauta en l'air et je lui planta mon épée dans la tête l'onde de choc un propulsa en l'air je tomba violament contre terre [200/300] mais le dodongo était mort mort corp avait plein d'électricité statique ensuite je me leva javai mal mes au moin j'avais tuer ce dodongo de malheur.

exp : 35x2 = 70
rubis : 40x2 = 80


Accepté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zerathul
Invité



MessageSujet: Re: Combats   Jeu 22 Fév - 18:19

UN bon jour, alors que je promenait a l'extérieure de la ville, je me suis un peu perdu dans la fôret. À chacun de mes pas, je sentai une présence qui n'étais gère amicale. Pendant un court instemps, j'ai pillé sur un tas de feuille, ... qui s'avèrait a être une peste Mojo! Et au même moment, un petit groupe de petit Blin Foncait (et trébuchère) derrière moi. La peste Mojo sorti la tête de son trou où j'avais mit le pied {275}. je me relevit avec rapiditer pour parer le coups des petit blin derrière moi, pu donner un coups d'épée sur la peste mojo en plein dans sa bouche (ou son nez, je c pas.) La peste mojo n'étais pas morte, mais selement très faible. Je me mit a attaquer les blin, mais il avais déjà monter dans un arbre proche et tombère les 3 sur mois {200} j'enleva un blin sur moi et lui flancait un coups de bouclier dans la tête (1 de mort.) la peste mojo en profitas porme fraper en même temps que les 2 autre petit blin {125}.
Étan sonné, je trébucha sur un blin et flancat un coups sur la peste mojo qui se trouvais derrière le blin. (1 peste mojo de mort.) Ensuite, les 2 autre blin se mire a se metre sur mon ventre et a me flanquer des coups. {75}. alors, de toutes mes forces je donna un coups latérale et tua les 2 blin (les 3 sont morts). affaiblit, je partit vers le nord en espérant trouver la ville, ce qui , par chance je croit, était la bonne direction.


Exp:65
Rubis:160
Objet:1 noix mojo


Refusé. Une vague de Blins, normalement, ça fait un combat entier ! Ton message aurait été très bien pour un combat contre une Peste Mojo seule, ça aurait même suffi pour une vague de Blins... mais pas pour les deux à la fois.

A propos, tu es un Sheikah, ta race est loin d'être réputée pour sa force physique, tu ne peux pas trancher deux Blins en un seul coup. Les Sheikahs sont rapides et agiles au combat. D'après ton style, un bon Goron bien costaud (plus que le mien, qui a perdu son temps à lire des bouquins) te conviendrait mieux. Sans blague What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Triton
Castré à vie
avatar

Nombre de messages : 90
Age : 27
Date d'inscription : 15/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 3
Vie:
525/525  (525/525)
Rubis verts: 1 970

MessageSujet: Re: Combats   Jeu 22 Fév - 19:20

Une semaine après avoir débarrassé le RDC de ma grotte de tous ses monstres, je me promenais dans mon village qui se construisait petit a petit. Passant devant une boulangerie, je sentis l’odeur alléchante du pain frais, puis, alors que j’avançais, entendis le couteau du charcutier trancher la viande. Tout allait bien au village. N’ayant guère envie de retourner visiter les méandres de mes grottes, je décidai d’aller explorer l’île en longeant la plage.
Alors que je marchais depuis un bon moment, j’aperçu une petite foret devant moi.
Je mis engouffrais et constatais avec soulagement qu’elle était très clair. Avançant sans difficulté, je me retrouvais au bout d’un moment devant la pierre marron dont était fais le Temple, j’étais arrivé vers le cœur de l’île. Mais je vis tout d’un coup quelque chose qui me stupéfia, un trou se trouvais dans la roche, sur le coté, un trou d’où pouvait s’échapper les monstres des grottes et s’en aller piller le village. Il fallait très vite trouvé un moyen de le reboucher. Je me retournais pour aller chercher de l’aide au village, et me retrouva face a une vision qui me glaça le sang :un Lizalfos se tenait devant moi,me barrant la route,la langue béante,l’arme au poing,les yeux rivés sur moi.
Réagissant a toute vitesse je fis un bond sur le coté sans lâcher des yeux la bête, elle n’attendait que cela pour me sauter dessus. Il fallait que j’agisse vite, il était sur qu’il avait l’avantage de la force, mais au moins je l’égaliserait peut être en vitesse. Saisissant mon épée a deux mains je lui en assena un coup horizontal pour voir comment il réagirait. Ce fut un geste stupide puisque le Lizalfos sauta au dessus de moi et m’envoya valdinguer avec un terrible coup de pied sous la mâchoire [-50 ;375/425]. J’avais sous estimé son agilité.
Je me relevais avec peine, en essayant d’ignorer ma mâchoire qui m’élançait. Mon ennemi sautillait d’un pied à l’autre en attendant que je revienne, il appréciait apparemment les combats.
Je saisis mon bouclier, et cette fois couru le plus vite vers lui. Tranquillement mon adversaire saisit plus fermement sa dague et la pointa sur moi. Mais au dernier moment, je fis une galipette sur le coté et me retrouva derrière lui, sans perdre de temps je voulu le frapper dans le dos, mais sa puissante queue fut plus rapide que moi et me saisit a la cheville avant de me soulever.
Sans comprendre je me retrouvais alors la tête en bas face au crâne de reptile.
Sa langue fourchue sortait de sa bouche et ses yeux jaunes semblant se moquer de moi.
Je pris alors mon bouclier et le frappa au visage, sentant ainsi une de ses dents se cassée sous le choc. Furieux, il me frappa a terre avec sa queue avant de m’envoyer m’écraser contre un arbre.[-75 ;300/425]. La douleur fut horrible mais j’étais content de moi, j’avais réussi à lui infliger un coup puissant. Le lézard était par contre fou de rage, il n’attendit même pas que je me relève et fonça à toute vitesse vers moi. Etant dos a un arbre je ne pus reculer et esquiva de justesse sa puissante dague qui s’enfonça profondément dans l’arbre. Profitant de cette diversion, je lui enfonçai mon épée dans le ventre, le plus loin possible. Il hurla de rage et me frappa violement avec sa main de libre. Le coup me fit reculer et je ne pus récupérer l’épée de son ventre. Par contre lui, le fis, et récupéras aussi sa dague de l’arbre. Il possédait maintenant deux armes, ses yeux étaient passés du jaune au rouge, et le sang coulait a flot de sa blessure au ventre. Sans crier gare il se précipita sur moi et frappa violement des deux épées. Je contrai le premier assaut avec mon bouclier, puis le deuxième, le troisième. A chaque fois que j’en contrai un, j’étais obligé de reculer, et sa frénésie meurtrière s’accentuait.
Malheureusement, un assaut de plus me fis perdre mon bouclier, car mes mains étaient maintenant trop abîmées pour le tenir, il tomba lourdement par terre.[-50 ;250/425] . Puis un autre assaut me fit reculer, trébucher sur une racine et tomber a terre, sans défense. Le Lizalfoss, en profitât, et m’enfonça alors les deux épée dans le ventre. J’hurlai de douleur et senti un liquide chaud m’emplir la bouche. La douleur était immense, la tête me tournait, ma vie repassa devant mes yeux à toute vitesse, et je me dis que tout était fini pour moi. Mais au moment ou je n’y croyait plus, je saisis une image de cette vie qui défilait, c’était un de mes entraînements, et un des préceptes qu’on m’avais inculqué me revint : ne lâche jamais prise !
Alors, je sentis un semblant de force me revenir. Je saisis les deux poignets du Lizalfoss qui tenaient les épées profondément enfoncées dans mon ventre et l’empêcha de lâcher. Sa face qui se trouvait à 5 centimètre de moi reçu de ma part le plus violent coup de boule que mes forces me permettaient. Il se releva, sa plaie toujours sanguinolente, ses mains sur sa tête et lâchant les épées.
Alors, dans un dernier effort je saisis la garde des armes, les sortis de mon ventre en poussant un hurlement surhumain et me releva de terre. Mon ennemie était toujours devant moi, se tenant la tête il n’avais pas vu que je m’étais relevé, je pris alors sa dague et lui enfonça dans le crâne, jusqu’à se qu’elle ressorte par le bas de sa mâchoire, puis tombant a genou je lui planta mon épée dans la queue. Il tomba à la renverse et je m’écroulais aussi.
Je sentais mon sang se répandre tout autour de moi, ce liquide chaud se vidait de mes entrailles. La douleur était insoutenable, allais je mourir ici ? Au moins, j’avais la grande satisfaction d’emmener mon ennemie avec moi.
Soudain tout devins noir et le bruit de la foret autour de moi se tut…



Donc un lizlafoss^^Et le grand mystere,suis je mort?o_O


Accepté. Courage, être éventré, ce n'est pas ce qu'il pouvait t'arriver de plus grave... il paraît qu'avant de mourir dans ce genre de conditions, on éprouve un sentiment de contentement délicieusement agréable... What a Face

J'ai bien envie de débarquer et de t'achever Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua
N°9
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 27
Date d'inscription : 17/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 3
Vie:
575/575  (575/575)
Rubis verts: 4975

MessageSujet: Re: Combats   Jeu 22 Fév - 20:13

Triton m'ayantprévenu qu'il allait se battre contre un Lizalfos , je décidais d'aller sur son île pour voir ce qu'il se passait.

A mon arrivé, je me dirigeais vers la foret et vis Triton allongé dans une flaque de sang.
J'allais vers lui et entendis un bruit derrière moi, je me cachais dans un arbre.
Je me rendis compte que c'était un Bokoblin. Je sautais et attérie derrière lui discretement, je lui donnais un coup de poing puis le balayai, en reculant un peu, il me lanca son épée. Celle-ci éfleura ma main mon propre sang coula par terre, [350/575] je me dirigeais rapidement vers le Boko lui donna un coup de poing qu'il esquiva de justesse. Je pris mon épée ,coupais des grosses lianes de ronces et le fouettais avec , cela m'amusa. Il était assez amoché, je décidais dans finir avec lui. Mais il fonça vers moi en me donnant un coup de poing dans le ventre [325/575], je décidais de changé mon plan, il devait mourir plus violement. Je l'attrapais à la taille, le plaquais à un arbre, et je lui ligotais les pieds et les mains. Je voulais tester mon Expérience N°1 : Je pris mon Médaillon de Foudre dans la paume de ma main, je courus vers lui à grande vitesse et lui donnais un coup violent de paume élèctrifié dans le sternum en criant «Foudre de Paume». Il cracha du sang par la bouche, pour moi il était fini mais il respirait encore, je repris les lianes de ronce et le fouetta continuellement, quand tout à coup sa tête se décrocha de ses épaules. Il était donc mort.

Je retournais au près de Triton, et utilisais ma Fée sur lui.
«La prochaine fois ne te met pas dans des états pareils, n'oublie pas que ton frère ma dit que c'est moi qui devait te tuer, personne d'autre»

Exp :
60
Rubis:
100


Accepté Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keops

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 27
Date d'inscription : 30/01/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2
Vie:
400/400  (400/400)
Rubis verts: 380

MessageSujet: Re: Combats   Ven 23 Fév - 19:54

Aujourd’hui c’était une journée agaçante pasque j’avais plein de problème a régler, il y avait des problème d’habitant en conflit, de bizness et tout le reste. Donc j’avais décider de régler le problème le plus important, et c’était celui des sous terrain les habitants m’avait dit qu’il entendait des bruits des fois venant des canalisations, alors j’ai décidé d’aller voir ce qui ce passait. Je m’étais mit en route pour les canalisation le chemin était long et dangereux donc je faisais attention ou je marchais et ou je m’étais les pieds donc j’utilisait mes sens de combattant a la perfection. La j’étais arriver à la trappe, alors je l’ouvrais et je suis rentrer la dedans alors j’ai allumer un flambeau , ensuite je suis descendu au fin fond des canalisations. Alors que je m’approchais du lieu de l’accident j’ai entendu un bruit « O ces quoi ce bruit » alors j’ai continuer mon chemin j’entendit encore un bruit mes plus effroyable alors je me suis arrêter j’ai sortit mon épée et j’ai continuer a avancer avec prudence, et subitement un [1] Leever est sortit dans le sol j’ai sauter mais il est sortit complètement et ma blessé la jambe [275/300] alors je suis tombé contre terre je savais pas quoi faire j’étais en mauvaise posture, alors je regardais la mort alors le Leever sauta encore pour essayer de crever mon œil mes j’ai le temps de me lever mes il ma fait une cicatrice sur la paupière [250/300] après je l’ai envoyer sur le coté et en haut j’avais vu un bout de terre presque tomber, j’ai lancer mon boomerang et le tas de terre la ensevelit. Ensuite j’ai vu la faille pour le problème des habitants alors je les réparer sur le chant et ensuite j’ai replier mes objets. Alors que je partais j’ai vu un [2] Leever arriver au loin avec une rapidité des qu’il est arriver près de moi j’ai enlever mon bouclier Mojo et il est sortit de la terre de suite, il y avait un baril de pétrole alors j’ai tremper mon épée la dedans et ensuite j’ai mit mon flambeau sur l’épée et elle ces enflammer et ensuite je les enchaîner jusqu a temps qu’il meurt voila et en suite je suis remonter au village.

Exp : 35x35 = 70
Rubis : 50x50 = 100

Visiblement, ce sont deux combats bien distincts ; rien ne t'interdit de les faire dans un même message, mais dans ce cas-là fais-en deux paragraphes distincts !

Premier combat : un peu court mais accepté, après deux modifications qui t'éviteront d'aller à l'hosto What a Face
Deuxième combat : refusé, l'idée est bonne (clin d'oeil à Livink ? What a Face ), mais il est quand-même trop court. Refais-le en l'allongeant.

Tu gagnes finalement l'expérience et les rubis pour un seul Leever, soit 35xp 50r ! Il ne reste plus qu'à me faire une version "améliorée" de ton deuxième combat, et tu passes niveau 2...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Combats   

Revenir en haut Aller en bas
 
Combats
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Filmographie sur le combats aériens durant la 1ere GM
» Que pensez vous de la gestion des combats full figurine
» Coliseum combats de gladiateurs
» Combats navals 1740-1815
» astuce combats des chefs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Épopée de l'ombre :: Combats/Guerres :: Combats-
Sauter vers: