L'Épopée de l'ombre

Le rêve de tout fan, entrer comme héros dans l'univers de The Legend of Zelda.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Invasion suicidaire d'un camp de bokoblin

Aller en bas 
AuteurMessage
Haoru Atios

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 3
Vie:
575/575  (575/575)
Rubis verts: 2005

MessageSujet: Invasion suicidaire d'un camp de bokoblin   Dim 25 Fév - 15:36

Invasion suicidaire d'un camp de bokoblin


Citation :
J'entend ptet pas des voix,mais j'suis aussi tête brulée que Jeane d'Arc ...

Introduction :
J'étais seul a veillé la nuits,tel un vampire,je dormais le jour pour mieux veiller la nuits .J'en étais forcé ... En effet. Qui défendrais le village des bokoblins ? Depuis peu,toute les tribus indigéne de l'île était au courant de notre arrivée ... Et c'était pour déplaire a toute ces tribus . Néanmoins,seul les bokoblins était assez proche pour nous attaqué . Et encore heureux . J'ai tout juste assez fort pour les battres en duel un contre un . Mais j'en avais marre de vivre la nuit plus que le jours . Si le probléme était un être,ce n'est pas en lui coupant un petit bout de chair que le probléme,serait réglé . Non ... Il fallait lui trancher la tête pour le mettre a mort au plus vite . Cela était mon objectif,de cette nuit . Je n'avais pas de lampe,est c'était surement mon plus gros point faible,mais les bokoblins n'avaient pas non plus des yeux voyant de nuits . Finalement,nous étions presque Ex-ecquo . Je croisais les nuisibles qui se dirigeait vers mon village . Je leurs tendrais une embuscade .

Sous-Chapitre I : Repoussons, avec finesse, l'envahisseur :

J'étais dans un arbre,prêt a leurs tendre une embuscade . Mes yeux scrutant les monstres qui avancais lentement sous le clair de lune . Je sauta de l'abre,plongeant sur mes adversaire,collant,un superbe,voir magnifique,coup de pied ,sauté,sur le premier,qui plaqua son congenére sous lui . Je roula en arriére,lençant mon boomerang,refaisant tomber le premier,sur son autre congenére,qui,exaspéré,lui colla une baffe . Je haussa les épaules, et pris mon lance-pierre . Je me mis a tirer dans les yeux du premier deux cailloux . Il fut aveuglé,pour un laps de temps,qui me permettrait surement de les battres . Je tira ensuite dans les parties entre les jambes,qui existait aussi chez les bokoblins . Il se mit ses mains là dessus,souffrant d'un mal terrible,une pierre encastré dedans . Je lui tira dans la bouche,et il avala la graine a contre-coeur . Il pris son arme a tattons et donna un coup de garde sans le vouloir, dans la tête de son amis . Enervé celui-ci lui mis un croche pied . Insolite,si ils étaient tous aussi stupide,je n'aurais,mais alors,aucun mal a les battres . Je roula dans les buissons,avancant soigneusement,dérriére eux,qui virent,trop tard avec stupéfaction,ma disparition . Epée a la main,je leurs porta un coup d'estoc dans le fessier . De ce coup Nacquit une dance fort amusante,il mirent leurs main sur leurs fesse,et sautérent d'une jambe a l'autre . Je tira une nouvelle graine dans les fesses du monstres,qui cria un "Ah". Puis,sur l'autre,une dans la tête . Il cria "Lél !!" Je tira dans le pied maintenant,et il cria "ouuuuuuhhh!!" . Finalement,une dérniére furent envoyé dans les parties intimes du monstres qui finissa ce chant fort honnorable "Yaahhhhhhhh !!!" .

-Hallelujah ? C'est un beau chant !

- Espéce de !!! A l'assaut !!

néanmoins,il tomba,sous un croche-pied totalement invonlontaire de son amis,qui laissa en plus tombé son epée sur sa tête . Il se releva,sonné,et donna un coup de poing dans la tête de son amis,l'envoyant valsé dans un arbre,où un bon kilo de pomme lui tomba sur la tête . Il me mit au défi,rammassant son arme . Je fus rapide,et porta un coup d'estoc répété,qui perfora légèrement,mais de plus en plus profondément a chaque coup,son ventre . Un peu de sang vert coula,mais il ne s'en soucia pas . Il porta un coup d'epée vers ma tête,je n'eut qu'à me baisser,et il passa au dessus . Je lui écrasa le pied en lui tirant la langue, et lui asséna un coup dans l'épaule,puis un a la jambe droite,l'éjectant au sol .*Voix a la mortal kombat : " Finish him !!* Ne me faisant pas prié,je bondit,et lui planta mon arme dans le ventre . Cette fois,il ne viendrait plus me battre . L'autre me pris par suprise,mais je retourna son coup contre lui : Il me bondit dessus . Mais je l'éjecta contre un arbe en me baissant . Je pris une lance qu'il avais amené,j'embrocha le bokoblin par le fessier,mais avant,je mis trois pomme . Je venais d'inventé la reçette du bokoblin farçis au pomme . Je ramena le bokoblin a mon village et laissa la reçette,puis je continua mon avancé vers leurs camp . J'arriva devant une porte,où deux bokoblin dormait . Surement qu'il devait monter la garde ... Pfff,ca serait facile apparament .

Résultat ?
Tués :
Exp :
Rubis :
Essaie d'y penser s'il te plait, merci


Ce sont deux Bokoblins si j'ai bien suivi. Ce qui fait 120 expérience et 200 rubis.

Accepté Laughing Mais c'est la dernière fois que je valide un combat "équilibré" sans dégâts, aussi long soit-il Rolling Eyes
Traduction : tu as intérêt à t'en prendre plein la figure au combat suivant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haoru Atios

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 3
Vie:
575/575  (575/575)
Rubis verts: 2005

MessageSujet: Re: Invasion suicidaire d'un camp de bokoblin   Sam 24 Mar - 17:49

J'étais caché dans les broussailles,en regardant ma cible . Un camp plein de monstre a tête de cochon,des bokoblins . Leurs camps était vide de toute attraction,mais pas de ronflement,les deux garde dormait,ronflant plus fort qu'un humain n'aurais jamais pu ronfler de toute sa vie . Leurs tour de guet était en bois,et y mettre le feu aurait pu être dangeureux . Je devais les tué plus subtilement . Je montais epée a la main,montais chaque marche qui grinçais sous mes pieds,me stressant toujours un peu plus ... Arrivée en haut,une marche céda sous mon pied et mon pied s'enfonca dans le trou ainsi crée tandis que les bokoblins s'agitait dans leurs sommeil visibilement irrité par le bruit . je retirais mon pied du trou silencieusement et j'avancais vers l'un des bokoblins endormis . Je leva mon arme et me prépara a enfoncé mon epée dans le monstre . Le bruit du bois se fit légèrement entendre tandis que mon epée etais planté dans le bois et sol de la tour de guet ... J'enleva mon arme et continua mon acte . Il se reproduit le même chose .Rageur,je pris mon epée,courroussé de mon nouvel echec et le planta dans la gorge du monstre qui se débatit . Je plaqua mon autre main sur sa bouche tandis que je retirais mon epée et que je tranchais la tête du monstre une bonne fois pour toute et que je la rengeais dans mon sac . Je pourrais la revendre pour un bon prix a un amis qui faisait collection de ce genre de tête . Alors que je regardais,heureux de ma prise,je me sentis ejecté contre le rebord [500/550] ... Je réagis a temps et lanca mon epée vers celui qui m'avait envoyé contre le rebord . Elle se plantis dans l'épaule de mon adversaire tandis que je bondissais vers lui,et plaquait ma main sur sa bouche pour retenir son cri . Il me mordis la main [475/550] tandis que je prenais mon epée avec mon autre main et que je la plantais dans le ventre de mon adversaire . Il serra les dents sur ma main [450/550] tandis que je lui plantais une nouvelle fois mon epée dans le ventre,puis dans les parties intime . Il lacha l'étreinte qu'il avait sur ma main avec ses dents que je dégageais,saignante un peu il fallait dire . Profitant de l'occasion,je lui tranchais la tête que j'attrapais et rengeait dans mon sac,cette fois-ci,pour moi,en trophée de cette bataille . Je déscendit de la tour après avoir ouvert le coffre contenant la clef de la porte du village . Je l'ouvris silencieusement pour pénétré dans le village : Les Bokoblins était nombreux,dans de nombreuse maison . Il y avait un chef qui parlait au garde,ayant entendu le bruit de la planche de l'escalier surement . Je me faufila entre deux maison,prenant un tonneau pour me cacher . Je devrais tuer le chef si je voulais que la paix revienne .

Alors deux Bokoblin siouplais !

Ca fait 120xp et 200 rubis, et il me faut six boko encore pour une epée d'acier .


Accepté... délicate attention Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haoru Atios

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 3
Vie:
575/575  (575/575)
Rubis verts: 2005

MessageSujet: Re: Invasion suicidaire d'un camp de bokoblin   Dim 25 Mar - 17:32

J'avancai,epée levée,bouclier dans mon dos . Je me battai,et me defendai mieux avec une epée qu'un bouclier alors ... Je préférai peut l'utiliser . J'avancai,sous un tonneau qui sentais le moisi,vers la hutte du chef . Si je pouvais le tuer,je pourrais,sans aucune doute,porter un terrible coup au bokoblin ... Si seuleument il n'était pas garder par plusieurs sentinelle ! Je m'avancais discrétement sous le tonneau vers la hutte du chef ... Puis passai derriére sa hutte . J'enlevai rapidement le tonneau,et fit une roulade allongé sur moi-même,et passa en dessous du tissu de la hutte,me retrouva allongé dans cette derniére,et a mon grand dam,deux lance vinrent se ficher de chaque coté,a ma gauche,et a ma droite ... Oula,ils m'avaient trouver ! Je ne compris que trop tard mon erreur : J'avais surement était aperçu quand je bougeait avec le tonneau ... Il paraissait que c'était une technique d'infiltration utilisé par un héros ... Mes fesses ! Il me nouérre les mains dans le dos et les pieds,et me jetérent en prison .. .Arf ... J'allai être bouffai en moins d'une semaine par ces monstre . D'un coin de ma goele emergea un bokoblin . Il était plus chetif que les autres,et je fus surpris d'entendre un voix et un language humain .

- Qui est-tu ? Et surtout que fais-tu ici,attacher comme un saucisson ?

- Euh et bien,je suis Atios,chef du nouveau village d'hylien,et je suis ici en prison,car j'ai voulu détruire votre village ... Et vous ?

- Rakshal a jeté en prison Bardol et m fait disparaitre depuis un mois Bardol, pour être le chef ... Car tout le monde sait que le plus intelligent entre Rakshal et Bardol ... C'est Bardol ! Rakshal est idiot et barbare ! Lui attaqué toute les autres tribu ! Lui détruire notre village !

- Vous pourriez me détaché,Bardol,je présume,pour que je puisse m'echaper d'ici ? Je pourrais vous aider acceder a sa place de chef si vous me promettez de ne pas nous attaquer ... Et d'ailleurs,je serais même prêt a faire une alliance avec vous pour vous défendre contre les autres tribu .

- Mmmnnhhh ... Toi intteresser Bardol . Toi different des autres hylien . Toi pas être sanguinaire barbare comme Rakshal ! J'accepte ton aide Etranger venu des mers !

- Comment savez-vous que je vien des mers ?

- Je suis un prophéte Bokoblin ... Je vois ce que les autres ne peuvent voir .

- Je supose ...

Le bokoblin dénomée Bardol se dirigea vers moi,un simple couteau de pierre primitif en main et coupa net les liens qui me retenais . Je repris avec joie une mobilité partiel,je remerciai d'un regard le bokoblin et regardait furtivement sous la hutte . Rien a l'horison . Je pris mon epée,et lentement,je découpais dans le tissu sale un échapatoire . Les idiots avait oublier de me la prendre ! Je fis une roulade hors de mon ancienne prison,accompagné du bokoblin amical,Bardol .

- Attention ... Deux bokoblin vont surgir dérriére nous d'ici une minute ...

- Très utile vos dons de divination . Je vais compter une minute dans ma tête et leurs lancai mon boomerang .

Je comptai donc les secondes . Une . Deux . Trois ... Mon coeur se mit a battre,mon adrénaline monta alors que j'avancai discrétement,boomerang a la main . Dix . Onze . Douze . Je continuai,mon coeur battant la chamade . Vingt deja ... Vingt et un . Vingt deux . La nuit était très calme et seul le bourdonement de la faune locale ponctunée l'environement sombre . Alors que je décrivais cette scéne il ne restait plus que cinq . Quatre . Trois . Deux . Un . Je me jetais en arriére,sur le dos . L'adrénaline monta d'un coup : Tout ralentis tandis que je voyais Bardol se placait derriére moi, deux bokoblin surpris de nous voir ... Le vent me carressa de toute part,tandis que mon bras fendait l'air,envoyant d'un coup mon boomerang,qui lui aussi fendit l'air donnant un coup dans la tête du premier,puis du deuxieme bokoblin et revenant dans ma main alors que mon dos se posait lentement contre le sol . et que mes adversaire se touchérent le crâne,assomé quelque seconde . Profitant de celle là,je me lancais dans une roulade avec amplitude,passant entre les jambes du premier bokoblin surpris de ma roulade . Je me releva,et donna un coup de pied circulaire retournée,l'amplitude fut telle que mon adversaire fut ejecté vers l'autre Bokoblin,éttonée de voir son amis foncer vers lui . Mais il trouva le temps de m'envoyer son epée vers mon pied ... Aie (j'ai récupéré un peu pendant mon séjour en prison,bien que court) [475/550]. Le deuxiéme bokoblin,sous le poids de son amis avait reculé,déséquilibré,et tombé en arriére sur plusieurs métre . Je pris mon epée,foncai,bondissai,coup de grâce . Il me saisit,mais trop tard il ne réussit qu'à me faire strongulé une demi-seconde,son coeur percée,son étreinte sur mon coup faiblit .[450/550] Mais deja je ressentis une vive douleur a l'épaule : Je m'étais pris un coup de pied sauté venant de mon deuxieme adversaire . Je serrai les dents,fit volte-façe et lança un coup de médaillon du tonnerre . Mon énemis fut simplement éléctrocuté sur place par le coup . Légèrement blessé,mais aussi légérement paralysé,je foncai,epée levée,et faisai un enchainement de trois coup d'estoc,le dernier le fit tombé en arriére . Je bondissai,epée levée,et attérit,pied joint,dans son estomac . Il eut le souffle coupé ... Je l'attrapas et l'envoya contre le rempart,tout proche de là . J'enchainai avec célérité un tir de lance-pierre,qui lui traversa la pomme d'adam . Je partis avec Bardol loin de l'endroit,prêt a tendre un piége, au deux bokoblin alertaient par le bruit du combat .

Deux bokoblin,120 xp et 200 rubis .


Accepté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haoru Atios

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 3
Vie:
575/575  (575/575)
Rubis verts: 2005

MessageSujet: Re: Invasion suicidaire d'un camp de bokoblin   Dim 25 Mar - 21:12

Je m'étais caché avec l'autre Bokoblin dans un buisson,a l'affût . Deux bokoblin était venu,alertée par le bruit du combat avec mes goeliers probablement . Mais maintenant ces dernier était mort et il leurs était impossible d'affirmer a leurs semblabe que c'était moi qui les avait tuer,et que je m'étais échapé avec Bardol,le prophéte Bokoblin .

- Toi être fort . Toi peut-être capable de battre Rakshal . Mais pour le moment,toi d'abord tuer eux,ensuite tuer les garde de Rakshal et ensuite Rakshal pour que moi chef !!

- Ne soyons pas trop préssé ... Il faut d'abord les battres eux ! Maintenant chut .

Je le fis taire d'un geste de main et tira une pierre vers le mur pour provoqué un son est surprendre mes adversaire,qui auraient suivit,ce dernier son crée par la pierre . Les bokoblins,réagirent au attente d'Atios qui se précipita,et enchaina deux coup de pied aérien sur le premier Bokoblin,l'envoyant valser contre un mur . profitant de mon élan aérien,refit le coup de pied circulaire retourné.L'amplitude était encore plus forte que la premiére fois et le Bokoblin se pris mon pied dans l'intestinct . Il recula titubant . Je rengea mon epée et fit un A.T.R : Appui Tendu Renverser . Je luis pris sa tête entre mes pied et le renversa,et me relevant en faisant la roue . Je continua ma roue sur lui,roulant dessus,sur ses intestinct . Puis je donna un violent coup de pied dans sa tête,lui donna un dernier coup de poing avant de me faire ejecter par un bras de bokoblin . [400/550] Je me releva et lui fit signe de venir se battre . Epée levée ,nous nous fonçâmes dessus . S'ensuivit une pluie de coup,d'epée se touchant faisant clanc,clic,clac,bruit de fer qui se brisant,j'avais brisé son epée trop rouiller et vielle . Profitant de sa surprise,qui avait lieu d'être,je l'empalais . Mais je pris un coup derriére le crâne : L'autre s'était relevé et m'avait donné un bon coup de bâton sur le crâne . [325/550] Commencant a fatigué je fis un coup d'epée circulaire,tranchant ses chairs . Je le saisis et l'envoya sur son congénére,agonisant et ne réalisant pas qu'il était en train de mourir . Je finis le combat par un jet d'éclair avec mon médaillon de la foudre .J'étais vraiment essoufflé ... Je commencais a douter de mes chances contre le chef,car je ne serais plus aussi frais et dispo ... C'est a ce moment là que le prophete bokoblin me donna une sorte de mixture .

- Bois . Cela permettra de guerir a toi !

Je m'éxecuta et contre toute attente,je récupéra un peu ... [500/550] Maintenant j'avais vraiment une dette envers ce bokoblin . Je lui fit signe de me suivre,et je revint finalement a la hutte où j'avais était capturer . Je m'étais cacher dérriére une autre hutte avec le prophéte,et scrutais les deux sentinelle ... Je devais les attirer loin de la hutte pour les battres .

Deux bokoblins,encore .

120 Xp et 200 rubis . Me faut encore deux bokoblins pour une epée d'acier .


Accepté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haoru Atios

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Niveau: 3
Vie:
575/575  (575/575)
Rubis verts: 2005

MessageSujet: Re: Invasion suicidaire d'un camp de bokoblin   Lun 26 Mar - 14:57

Caché dérriére une hutte,je scrutais deux sentinelle . Je devais les tuers sans alerter leurs chef ... Je regardais le bokoblin prophéte .

- Savez-vous si je vais avoir un moyen de les piégé ?

- Ah ... Moi ne pas savoir . Futur incertains !

- Niarf . On va esseyer avec ca .

Je regardais furtivement mon boomerang,tendais mon bras et l'envoyer devant moi . Les bokoblins,idiot,mais pas aveugle allairent voir dans la direction comme prévu . Pan,le premier eu le temps de s'abbaisser,mais le deuxieme,surpris,se le pris dans les yeux . Le boomerang me revint tandis que mon epée en main ,je foncais sur mon adversaire . Un duel s'ensuivit,sur son amie,étalé au sol, assomé,et écrasé sous nos le poids de nos pied . Le bruit de nos epée était grand ... Je décidais d'écourté cela . Epée levée,je tentai de le desarmé . Réussite,critique même,car son epée s'envola et retomba derriére la muraille . Malheureusement mon epée étais moin forte que la sienne,qui était en acier ... Je prendrai celle de mon adversaire plus tard . Je faisai un enchainement honrizontal,puis vertical,le bokoblin ne pouvant qu'ancaisser avec souffrance mes coup,car desarmer . Néanmoins je sentis une vive douleur au pied [475/550],et déséquilibré je put constater que le deuxieme bokoblin m'avait planté ses croc dans mon pied . L'autre profitant de cette aubaine,me colla un direct du droite,puis du gauche,et enfin un uppercut avec sa main droite ... [400/550]. Me relevant avec le feu des héros dans mes yeux j'écrasai avec violance la tête de mon adversaire qui ne s'était toujours pas relever,et tranchai en même temps la tête du bokoblin avec technique . La tête tourna deux fois sur elle même après qu'elle fût sectioner et tomba au sol tandis que un geyser de sang sortais du cou de l'adversaire,et que le cadavre tombais sur l'autre adversaire . Je reculai,relevai mon adversaire,et l'empalais a trois reprise sur mon arme . Je finis l'enchainement , par un double coup de pied dans la tête et un coup de pied dans le torse juste après l'éjectant sur la dépouille de son amis . profitant de l'élan eut sur le torse de la créature,je lancais un coup de médaillon de la foudre,l'éclair fit une reprise de volée aérienne sur l'adversaire ... Qui mourrut dans les airs . Je m'avancas vers la dépouille et pris l'epée en acier du monstre . Un fin travail qui relevais le niveau de cette raçe ... Je regardais vers la hutte où le chef était . Ce serai entre lui et moi .

Deux boko,120 et 200,plus mon epée d'acier car j'ai complété ma prime avec ce combat .


Accépté,au tour du boss^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Invasion suicidaire d'un camp de bokoblin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Invasion suicidaire d'un camp de bokoblin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Épopée de l'ombre :: Le Monde :: Les Quêtes-
Sauter vers: